/news/coronavirus
Navigation

De l'inquiétude dans les hôpitaux face aux impacts de la quatrième vague

Coup d'oeil sur cet article

Les cas sont en hausse ainsi que le nombre de malades aux soins intensifs, et 13 % des Québécois sont toujours non vaccinés. Le Dr François Marquis est inquiet de l’impact de la quatrième vague de COVID-19 sur le milieu hospitalier.

• À lire aussi: Des délais de réponse «très longs» de la Santé publique

• À lire aussi: Les éclosions se multiplient dans les écoles

«L’offre chirurgicale baisse au Québec au fur et à mesure où les soins intensifs se remplissent de patients COVID. C’est une catastrophe en soi. On est justifié de faire des mesures extraordinaires pour encourager nos non-vaccinés à se faire vacciner», a dit jeudi le chef des soins intensifs à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, en entrevue à LCN.

François Marquis est à même de constater comment les non-vaccinés sont touchés par le virus dans son secteur de l'est de Montréal.

«On voit vraiment une augmentation. Ils [les patients COVID] sont très malades. Ce sont essentiellement des patients dont la vaccination est incomplète et des personnes non vaccinées», a-t-il précisé.

Le Dr Marquis ajoute que même «si on n’est pas une bombe d’infection, on peut transmettre le virus». De là l’importance de la vaccination complète.

À VOIR AUSSI 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres