/sports/football/rougeetor
Navigation

Rouge et Or: un porteur qui connait son rôle

SPO-FOOTBALL-ROUGE-OR-STINGERS
Photo Agence QMI, Joël Lemay Philippe Lessard-Vézina prend une année à la fois et n’est pas certain de revenir avec le Rouge et Or l’an prochain.

Coup d'oeil sur cet article

Philippe Lessard-Vézina est maintenant un vétéran bien établi dans l’offensive de Justin Éthier. Le produit des Cougars de Champlain-Lennoxville a offert une solide performance face aux Stingers avec 8 courses pour 127 verges et un touché, mais il en faut plus à l’étudiant en administration des affaires pour s’emballer avec cette performance.

• À lire aussi: Le Rouge et Or fin prêt pour sa visite à Sherbrooke

« J’ai fait mon travail et notre ligne à l’attaque rend les choses faciles pour courir avec le ballon. J’aime bien qu’on utilise nos quatre porteurs, ça devient très difficile pour les défensives adverses de s’habituer au style de chacun et on a toujours beaucoup d’énergie quand notre numéro est appelé. »

Le principal intéressé tient maintenant un plus grand rôle dans la formation lavalloise. 

« Le grand changement cette année est le grand nombre de jeunes joueurs pour le nombre moins élevé de vétérans. Il faut montrer à tout ce monde comment on fait les choses avec le Rouge et Or, et ça se passe bien. Je pense que tout le monde a embarqué dans le bateau et on s’en va dans la bonne direction. »  

Changement fructueux

Les choses n’ont pas toujours été roses pour Lessard-Vézina qui s’est fait demander de changer de position en 2019. Selon celui qui vient d’entamer des études de deuxième cycle, il y a eu beaucoup de positif lors de son passage avec les receveurs. 

« Ç’a été bénéfique à 100 %. J’ai appris à vraiment bien courir mes tracés et à devenir une véritable menace aérienne. Ça fait de moi un meilleur joueur et c’est l’une des raisons pourquoi je suis maintenant utilisé à toutes les sauces », raconte celui qui est revenu à ses premières amours après une bonne discussion avec ses entraîneurs offensifs. »

Pas pour les doux

Celui qui a joué son football secondaire à l’Académie Saint-Louis s’attend à une rude confrontation face au Vert et Or de Sherbrooke. 

Philippe Lessard-Vézina s’attend à un match rude face à Sherbrooke.
Photo Jean Carrier
Philippe Lessard-Vézina s’attend à un match rude face à Sherbrooke.

« Ils sont physiques en défensive. Ça va être un bon vieux match où il faudra attacher notre casque comme il faut et mordre dans notre protecteur buccal. Ils ne font rien d’exotique, mais ils sont physiques. »

L’attaque du Rouge et Or a également utilisé régulièrement le jeu terrestre lors des deux premières rencontres, une situation qui est loin de déplaire à Lessard-Vézina.

« Je ne connais pas un porteur de ballon qui n’est pas heureux lorsqu’il sait que le jeu appelé sera une course. Notre groupe est prêt, peu importe le jeu. »

Un jeune sage

Samuel Gagné a été nommé joueur de la dernière semaine du RSEQ en défensive à son premier départ dans l’unité défensive de Marc Fortier. Le produit des Cougars de Champlain-Lennoxville a récupéré un échappé en plus d’enregistrer un sac et il a aussi réalisé une interception qu’il a ramenée sur 60 verges. 

Samuel Gagné souhaite améliorer ses lectures comme secondeur.
Photo Martin Chevalier
Samuel Gagné souhaite améliorer ses lectures comme secondeur.

Le secondeur garde cependant les deux pieds sur terre et concède qu’il a également commis beaucoup d’erreurs. 

« C’est certain que c’est plaisant, mais il y a eu des erreurs même si j’ai réalisé quelques gros jeux. La vidéo ne ment pas. Il faut simplement corriger ces erreurs et ne plus les refaire. C’est comme ça qu’on progresse. »

Le jeune athlète a montré également une belle assurance avec les médias. Il s’est même montré un brin diplomate en se rangeant du même avis que son entraîneur-chef, qui mentionnait que le Rouge et Or n’avait pas encore joué au standard habituel de l’organisation. 

« Il a raison. Nous avons eu un bon camp d’entraînement très intense et j’ai constaté tout le talent que nous possédons. Nous sommes bien loin d’avoir atteint notre plafond. La saison est encore très jeune et il faut continuer à s’améliorer. »