/weekend
Navigation

Des amis qui nous veulent du bien?

0911 WE EN MODE LECTURE
Photo courtoisie Klara et le Soleil
Kazuo Ishiguro
Aux Éditions Gallimard
386 pages

Coup d'oeil sur cet article

Pour son huitième roman, le prix Nobel de littérature Kazuo Ishiguro a choisi de raconter l’étonnante destinée d’un robot dont la principale fonction est de faire ami-ami avec ses jeunes propriétaires.

Avec Klara et le Soleil, l’écrivain britannique d’origine japonaise Kazuo Ishiguro nous entraîne à une époque où les robots d’apparence humaine qui pensent, qui parlent et qui marchent partout sans problème ne relèvent plus de la science-fiction. Mieux que ça, certains ont même été conçus pour devenir des Amis Artificiels, plus communément appelés AA.

Klara appartient à cette catégorie de robots, et même si elle n’est pas de la toute dernière génération, elle possède de toute évidence quelque chose que la plupart de ses semblables n’ont pas : un sens aigu de l’observation, grâce auquel elle va peu à peu apprendre à interpréter les mimiques et les comportements des humains depuis la vitrine de la boutique où elle est régulièrement exposée en attendant qu’un enfant ou un ado la choisisse pour amie.

Un monde nouveau

Malgré la popularité des modèles B3 qui viennent d’arriver en magasin, Klara va attirer l’attention de Josie, une frêle jeune fille de 14 ans à la démarche incertaine. Et lorsque cette dernière reviendra la voir avec l’intention de la ramener bientôt chez elle, Klara sera assez vite prévenue : Josie souffre d’un mal mystérieux et certains jours, ça ne sera facile pour personne. Mais comme tout bon AA, Klara ne demandera pas mieux que de devenir sa nouvelle amie et de faire le maximum pour l’épauler et la rendre heureuse aussi longtemps que possible.

Un roman fascinant, la façon dont Klara découvre et décrit le monde valant à elle seule le détour. 

À lire aussi cette semaine  

LA FABRIQUE

Simone van der Vlugt<br/>
Aux Éditions Philippe Rey<br/>
432 pages
Photo courtoisie
Simone van der Vlugt
Aux Éditions Philippe Rey
432 pages

À la fin du XIXe siècle, dans le nord de la Hollande, il n’était vraiment pas facile pour les femmes de se lancer en affaires. Lydia, par exemple, devra réclamer l’aide d’un fermier des environs pour pouvoir le faire et créer une fabrique de fromage nettement plus moderne que toutes celles de la région. Une lecture édifiante qui nous mène jusqu’aux portes de la Première Guerre mondiale. 


CITY OF WINDOWS

Robert Pobi<br/>
Aux Éditions Points<br/>
432 pages
Photo courtoisie
Robert Pobi
Aux Éditions Points
432 pages

Si le titre est en anglais, le livre, lui, est bel et bien en français. On dit le livre, mais page turner serait plus exact. Car à New York, pendant qu’une tempête de neige fait rage, des agents du FBI vont être abattus par un tireur embusqué. Et pour mettre fin au carnage, il faudra faire appel à Lucas Page, un prof d’astrophysique capable d’analyser en un temps record la trajectoire de projectiles. 


S’EN SORTIR QUAND TOUT VA MAL

Stéphane Desjardins<br/>
Aux Éditions du Journal<br/>
120 pages
Photo courtoisie
Stéphane Desjardins
Aux Éditions du Journal
120 pages

Pour bien des gens, les derniers mois n’ont pas été faciles, faciles côté finances personnelles. Heureusement, il est toujours possible de se tirer d’affaire et ce petit livre, qui vaut son pesant d’or, nous montre comment. Des meilleurs moyens pour faire face à ce genre de crise aux conseils permettant de mieux faire un budget, il est là pour nous guider d’un bout à l’autre ! 


CITRON

Isabelle Lambert<br/>
Aux Éditions Modus Vivendi<br/>
240 pages
Photo courtoisie
Isabelle Lambert
Aux Éditions Modus Vivendi
240 pages

Honnêtement, il n’y a qu’à feuilleter ce livre grand format consacré au citron pour avoir envie de cuisiner. Cake au citron et au saumon fumé, blanquette de sole au citron, filets de porc farcis aux pistaches et au citron confit, risotto citronné à l’aneth et aux fruits de mer, palets bretons au citron, tarte au citron meringuée... En tout, plus de 100 recettes qu’on va se faire un plaisir d’essayer. 

Frissons garantis  

LES MUSES

<b><i>Les muses</i></b><br/>
Alex Michaelides<br/>
Aux Éditions Calmann-Lévy<br/>
378 pages
Photo courtoisie
Les muses
Alex Michaelides
Aux Éditions Calmann-Lévy
378 pages

Dès qu’elle a été en âge de le faire, Mariana a quitté la Grèce pour pouvoir réaliser son grand rêve : vivre à Londres. Une ville qu’elle aime toujours, même si plus rien n’est vraiment pareil depuis que son mari a trouvé la mort dans des circonstances tragiques il y a maintenant un an. Mariana a beau être psychothérapeute – et donc mieux outillée que la plupart des gens pour surmonter un deuil –, elle ne parvient toujours pas à se remettre de ce décès.

Mais bientôt, un coup de fil de sa nièce Zoé va tout changer.

De psychothérapeute à enquêtrice

Étudiante au St Christopher College de l’université de Cambridge, Zoé aurait en effet bien besoin d’avoir sa tante préférée à ses côtés. L’une de ses meilleures amies vient d’être sauvagement assassinée sur le campus et, allez savoir pourquoi, elle est presque certaine de connaître l’identité du tueur : Edward Fosca, son prof de grec ancien. Mais ça reste encore à prouver et pour en avoir le cœur net, Mariana ne va pas hésiter à mener sa propre enquête.

Dans la veine des polars de Ruth Rendell ou de P.D. James, un bon petit roman au dénouement tordu à souhait !