/sports/football
Navigation

Le CNDF s’impose de justesse à Lévis

La défensive tient le fort dans un gain de 31-26

Les Faucons de Lévis sont maintenant la seule formation sans victoire de la section Nord-Est.
Photo courtoisie, Martin Boisvert Les Faucons de Lévis sont maintenant la seule formation sans victoire de la section Nord-Est.

Coup d'oeil sur cet article

Dans un match qu’aucune des deux équipes ne pouvait se permettre d’échapper, c’est finalement le CNDF qui a eu raison de ses rivaux avec un gain de 31-26  face aux Faucons de Lévis. La troupe de Marc-André Dion enregistre sa première victoire de la saison.

La défensive du CNDF jouait un match sans bavure sur la route en plus de créer plusieurs revirements face à la toujours dangereuse offensive des Faucons. Le Notre-Dame semblait en plein contrôle de la partie jusqu’à ce que l’offensive des Faucons se réveille avec cinq minutes à faire à la rencontre et un pointage de 31-12 en faveur des visiteurs.

Le pivot de quatrième année Justin Quirion, qui connaissait un match difficile jusque-là, a lancé deux passes de touché au receveur Fabien Turcotte sur des distances de 70 verges et 17 verges pour resserrer l’écart à 31-26.

Après avoir récupéré un botté court, Quirion amène l’attaque des Faucons à la porte des buts avec quelques secondes à joueur. La défensive de Marc-André Dion stoppe la remontée improbable en arrêtant un 4e essai et les buts de la ligne de trois verges avec trois petites secondes à faire au match.

«Je ne sais pas pourquoi, mais c’est toujours comme ça contre Lévis. Nous étions en contrôle de la joute et plusieurs erreurs d’assignation aident à les ramener dans la rencontre. Je donne crédit aux Faucons qui n’ont pas lâché», raconte l’entraîneur-chef victorieux Marc-André Dion.

Le pilote était tout de même heureux de la victoire.

«C’est certain que je suis content, ça nous permet de sortir la tête de l’eau avec une fiche d’une victoire et une défaite. Ça ne change pas le fait qu’il faudra apprendre à gagner et finir les rencontres.»

Héros de la rencontre

Avant cette fin de partie excitante, la défensive du CNDF s’est montrée très avare face à l’offensive de ses hôtes. Le maraudeur Jérémy Racine s’est facilement imposé comme la grande vedette chez les siens avec trois interceptions aux dépens du quart-arrière Justin Quirion.

Jérémy Racine avait le sourire facile avec la victoire des siens dans les derniers instants du match.
Photo Jean Carrier
Jérémy Racine avait le sourire facile avec la victoire des siens dans les derniers instants du match.

Le vétéran joueur de troisième année a assurément fait la différence dans le match avec deux larcins effectués dans la zone des buts.

«Nous avons beaucoup étudié nos adversaires et cela a payé avec des gros jeux. Il n’y a rien qui nous a surpris dans ce qu’il faisait à l’attaque. Je suis simplement content d’avoir contribué à la victoire.»

Racine avoue cependant que la nervosité a monté d’un cran avec la remontée de Lévis en fin de match.

«C’est certain qu’il y avait beaucoup d’adrénaline. J’ai cependant une grande confiance en notre défensive et nous avons réussi à les arrêter. Ça fait juste du bien de retrouver la victoire.»

La prochaine partie du CNDF est vendredi prochain lorsque le Notre-Dame recevra la visite des Titans de Limoilou. Les Faucons de Lévis chercheront de leur côté à renverser les Cougars de Lennoxville pour leur première victoire de la saison samedi prochain en Estrie.