/news/currentevents
Navigation

Un fils suspecté d’avoir tué son père à Saint-Eustache

La victime de 71 ans a succombé à ses blessures à l’hôpital

La police de Saint-Eustache et les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont passé une bonne partie de la journée de dimanche à l’appartement où le drame se serait joué, sur la rue Moreau, à Saint-Eustache.
Photo Martin Alarie La police de Saint-Eustache et les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont passé une bonne partie de la journée de dimanche à l’appartement où le drame se serait joué, sur la rue Moreau, à Saint-Eustache.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de 45 ans est soupçonné d’avoir tué son père dans la nuit de samedi à dimanche à Saint-Eustache, sur la Rive-Nord de Montréal.

Le suspect dans cette enquête, Yves Foucher.
Photo tirée de Facebook
Le suspect dans cette enquête, Yves Foucher.

Yves Foucher, 45 ans, a été arrêté sur les lieux du meurtre de son père, Gérald Foucher, survenu la veille dans un immeuble à logements de Saint-Eustache.

L’homme de 71 ans a succombé à ses blessures après avoir été agressé à l’arme blanche, selon nos informations. 

La police de Saint-Eustache et les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont passé une bonne partie de la journée de dimanche à l’appartement où le drame se serait joué, sur la rue Moreau, à Saint-Eustache.
Photo Martin Alarie

Les policiers ont été alertés vers 4 h du matin à propos d’un conflit familial et ont trouvé Gérald Foucher ensanglanté au sol à leur arrivée. 

Ils ont tenté des manœuvres de réanimation, en vain.

Troubles mentaux

Yves Foucher a des antécédents criminels qui remontent aux années 1990, notamment pour voies de fait.

Selon nos informations, il souffrirait aujourd’hui de troubles mentaux, ce qui aurait pu jouer un rôle dans ses gestes présumés commis à Saint-Eustache.

La police de Saint-Eustache et les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont passé une bonne partie de la journée de dimanche à l’appartement où le drame se serait joué, sur la rue Moreau, à Saint-Eustache.
Photo Martin Alarie

Sur un compte Facebook identifié au nom et aux photos correspondant au suspect, on trouve des dizaines de publications confuses datant des derniers jours.

L’une d’entre elles retient l’attention, car les noms de Gérald Foucher et d’autres personnes y sont mentionnés avec une allusion à la crucifixion.

Enquête et comparution

« Le suspect devait comparaître ce [dimanche] soir, mais c’est aussi possible que ça aille à demain [aujourd’hui] », a déclaré la sergente Béatrice Dorsainville, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

La police de Saint-Eustache et les enquêteurs de la Sûreté du Québec ont passé une bonne partie de la journée de dimanche à l’appartement où le drame se serait joué, sur la rue Moreau, à Saint-Eustache.
Photo Martin Alarie

La SQ, qui collabore avec la police de Saint-Eustache dans cette enquête, a érigé un poste de commandement sur les lieux du crime dimanche, en plus de dépêcher des enquêteurs des crimes majeurs et des crimes contre la personne.

Des techniciens en identité judiciaire sont aussi présents pour enquêter.

– Avec Jonathan Tremblay

À VOIR AUSSI