/news/society
Navigation

Franchir les limites de son handicap

Coup d'oeil sur cet article

Martin vit à 100 milles à l’heure malgré son handicap généralisé. Durant la fin de semaine, l’équipe de Rafting H2O, à Desbiens au Saguenay–Lac-Saint-Jean, a réalisé son souhait le plus précieux: observer les baleines en zodiac à Tadoussac.

Au moins cinq fois par semaine, celui qui vient de souffler ses 65 bougies rend visite à l’entreprise d’expéditions nautiques, à bord de son fauteuil roulant électrique. Ce qui est loin de déranger les opérations. 

Cette fin de semaine, le propriétaire Sylvain Alarie et son équipe, composée de 11 membres, l’ont accompagné au cours d’une expédition sur l’eau et d’un séjour dans la région. 

Le propriétaire assure qu’il s’agissait de l’une des plus belles journées d’observation. «On a été vraiment chanceux, les baleines étaient autour de nous. C’étaient des baleines à bosse, des rorquals communs et des phoques partout», explique-t-il. 

Une leçon de vie

M. Alarie considère comme très précieuse la présence de Martin auprès de l’équipe. «C’est une leçon de vie pour nous. C’est toujours plaisant d’être avec une personne comme ça qui est souriante et qui mord dans la vie». 

Il a répondu à la grande demande de Martin avec succès: «Il avait un grand sourire, il va s’en souvenir pendant des années».