/news/currentevents
Navigation

La police de Mirabel recherche un voleur armé repentant

Coup d'oeil sur cet article

Le Service de police de la ville de Mirabel recherche trois jeunes hommes, dont un cambrioleur repentant, à la suite d’un vol à main armée survenu dans le secteur Saint-Augustin, dans les Laurentides, dans la nuit du 8 septembre.

Les trois individus se sont introduits dans un dépanneur Couche-Tard situé sur la rue Saint-Jacques. L’un d’eux a braqué une arme de poing sur le commis pendant que les autres suspects s’affairaient à voler diverses marchandises.

Dans une vidéo de surveillance obtenue par TVA Nouvelles, le chef de la bande, âgé entre 20 et 25 ans, selon la police, a exprimé des remords pour le geste qu’il était en train de poser.
«Ne bouge pas! Je n’ai pas envie de le faire», a-t-il répété au commis qui lui demandait quelles étaient les raisons de ce délit.

«Je m’excuse, j’ai du monde à nourrir», s’est-il ensuite justifié avant d’ordonner aux autres de se presser à dérober la marchandise.

L’individu portait un chandail à capuchon noir, un couvre-visage rouge, un pantalon noir, des bottes de construction beiges ainsi qu’une arme de poing noire (pistolet).

Le deuxième suspect, aperçu derrière la caisse, est un homme blanc dans la même tranche d’âge que le premier suspect. Il a les cheveux blonds ou châtains et endossait un kangourou de l’équipe de football les «Loups de Curé-Antoine-Labelle», dont les quartiers généraux sont à l’école secondaire Curé-Antoine-Labelle, située à Laval.

Le dernier membre du trio, un jeune homme blanc âgé entre 15 et 20 ans, a les cheveux bruns et était vêtu d’un polo gris foncé et d’un pantalon noir.

Quiconque possédant de l’information qui pourrait aider les sergents-détectives à identifier les suspects peut communiquer avec la sergente-détective Kim Montgrain au 450-475-7708 poste 4043 ou de façon anonyme avec la ligne info au 450-475-4636 (INFO).