/news/elections
Navigation

Les conservateurs promettent plus de jours de congé pour les parents en deuil

Les conservateurs promettent plus de jours de congé pour les parents en deuil
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les conservateurs se sont engagés, dimanche, à réformer les prestations de maternité et parentales de l’assurance-emploi afin de prolonger les congés payés pour les parents qui ont perdu un enfant.

• À lire aussi: Les libéraux tentent de convaincre les Québécois

«Chaque année, des milliers de parents canadiens perdent un enfant. Cependant, notre système de prestations actuel ne fournit pas l’aide appropriée aux parents en deuil», a déclaré le chef du Parti conservateur du Canada, Erin O’Toole, présent à Vancouver, en Colombie-Britannique.

M. O’Toole a ainsi proposé d’offrir jusqu’à huit semaines de congé parental de l’assurance-emploi après le décès d’un enfant, une prestation qui sera également valable en cas de décès d’un enfant mort-né.

«Les lois actuelles sur le deuil ne font pas la différence entre la mort d’un enfant et la mort d’un autre membre de la famille immédiate. On va changer la loi», a-t-il soutenu.

Trois jours de congé de deuil payés seront aussi offerts en cas de fausse couche. «Cette politique reconnaît le traumatisme subi par une famille qui a vécu une fausse couche ou un mort-né, et cherche à rectifier ce qui est actuellement une politique rigide et sans compassion», ont affirmé les conservateurs.

Rappelons que le Code canadien du travail ne prévoit, pour l’instant, aucun congé de deuil spécifiquement pour les enfants mort-nés ou les fausses couches, les femmes étant seulement admissibles à un congé de maladie.

À VOIR AUSSI