/entertainment/music
Navigation

12 artistes qui font leurs valises

Plusieurs artistes québécois se produiront aux États-Unis et en Europe cet automne

Coup d'oeil sur cet article

Forcés de rester au Québec depuis mars 2020, plusieurs artistes profitent de la réouverture des frontières pour partir en tournée aux États-Unis et en Europe cet automne, malgré la menace que représente le variant Delta.

• À lire aussi: La petite séduction française de Sara Dufour

Depuis vendredi, Hubert Lenoir parcourt le Nord-Est américain pour une courte tournée de cinq dates. Il retournera chanter aux États-Unis en octobre.

Hubert Lenoir
Photo d'archives
Hubert Lenoir

Sara Dufour s’envole pour la France, en début de semaine, en vue de trois prestations, jeudi, samedi et dimanche.

Pour sa part, Cœur de pirate fera un aller-retour en Californie pour deux concerts, mardi soir à San Francisco et jeudi à Los Angeles, avant de mettre le cap sur l’Europe, en novembre et en décembre.

Lynda Lemay
Photo d'archives
Lynda Lemay

De son côté, l’humoriste Anthony Kavanagh amorce le rodage de son spectacle Happy à Aix-en-Provence, mardi. 

Ils sont loin d’être les seuls. Le groupe Men I Trust, Charlotte Cardin, Dominique Fils-Aimé, Klô Pelgag et quelques autres voyageront tous hors de nos frontières pour donner des concerts d’ici la fin de 2021.

Des doutes

Si tous les artistes se réjouissent de pouvoir aller à nouveau à la rencontre de leurs fans à l’étranger, l’incertitude entourant la COVID-19 demeure dans les pensées. À moins d’un mois du début de sept concerts en France, en Norvège et en Suède, Dominique Fils-Aimé doute encore.

Isabelle Boulay
Photo d'archives
Isabelle Boulay

« On dirait que je n’y croirai pas tant que je n’aurai pas les deux pieds dans un avion ou sur la scène dans un autre pays. On a été tellement décalés souvent », confie-t-elle.

Sara Dufour avoue qu’elle a eu peur que son voyage tombe à l’eau lorsque les cas se sont remis à monter. « Tu suis un peu l’actualité et tu te demandes si on va vraiment partir », dit la chanteuse de Dolbeau-Mistassini.

Tout le monde promet de respecter scrupuleusement les consignes émises par le Canada et les pays concernés.

« Nous sommes conscients qu’il faut que ce soit le plus sécuritaire possible pour tout le monde parce qu’on va jouer dans des États où il n’y a pratiquement pas de consignes sanitaires », nous disait Hubert Lenoir avant son départ pour les États-Unis.

Une tournée reportée, l’autre maintenue

Men I Trust n’a pas pris de risque. Sa tournée européenne, qui était prévue cet automne, a été repoussée à mai 2022. « La tournée couvre plus d’une dizaine de pays. Ça devient plus compliqué de savoir quelles sont les lois de chaque pays. Le promoteur était plus frileux », indique le musicien Dragos Chiriac.

Beyries
Photo Agence QMI, Joël Lemay
Beyries

Son groupe partira cependant pour les États-Unis à la fin septembre. « Tout est supposé être bon, on a juste un peu plus de restrictions. Pour plus de la moitié des concerts, il faut se faire tester avant pour la COVID. Il y a aussi des limites pour le nombre de personnes dans l’équipe, mais les spectacles devraient être corrects. »

– Avec la collaboration de Raphaël Gendron-Martin.

Ils seront en spectacle à l’étranger   

  • Hubert Lenoir : États-Unis, 7 concerts en septembre et octobre    
  • Cœur de pirate : États-Unis, 2 concerts en septembre ; Europe, 16 concerts en novembre et décembre    
  • Charlotte Cardin : États-Unis, 6 concerts en novembre    
  • Men I Trust : États-Unis, 27 concerts de septembre à novembre    
  • Sara Dufour : France, 3 concerts en septembre    
  • Lynda Lemay : Europe, 26 concerts d’octobre à janvier    
  • Klô Pelgag : Europe, 12 concerts de décembre à février    
  • Anthony Kavanagh : France, 33 repré-sentations de septembre à novembre    
  • Isabelle Boulay : France, un concert à l’Olympia de Paris le 9 décembre    
  • Beyries : États-Unis, 5 concerts en novembre    
  • Alex Henry Foster : Europe, 18 concerts en octobre et novembre    
  • Louise Lecavalier : France, 6 concerts en novembre et décembre        

NDLR : Cette liste est non exhaustive.

Des règles à respecter   

  • Détenir un visa P2 (permis de travail temporaire) aux États-Unis    
  • Être pleinement vacciné, preuve requise    
  • États-Unis : un test négatif au plus tard 72 heures avant le départ et 72 heures avant le retour au pays    
  • Respect des mesures sanitaires et de distanciation de la CNESST    
  • Détenir une assurance voyage qui couvre les frais médicaux liés à la COVID-19        

Sources : Guilde des musiciens et musiciennes du Québec, équipe d’Hubert Lenoir