/sports/hockey/canadiens
Navigation

Départ de Jesperi Kotkaniemi: Nick Suzuki comprend la situation

Départ de Jesperi Kotkaniemi: Nick Suzuki comprend la situation
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

Nick Suzuki est attristé du départ de son bon ami Jesperi Kotkaniemi, parti chez les Hurricanes de la Caroline, mais il reste réaliste face à la réalité de son sport. 

• À lire aussi: Jesperi Kotkaniemi: Tom Dundon assure que c’était une décision hockey

• À lire aussi: Un contrat «démesuré» pour Kotkaniemi

Le pivot de 22 ans était à table avec sa famille quand son frère Ryan a annoncé la nouvelle de la signature par le Finlandais d’une offre hostile offerte par les Hurricanes.

«C’est le moment où on se rend compte que la Ligue nationale est une entreprise et que ce genre de chose arrive. C’est malheureux qu’on perde ‘’KK’’, mais [Christian] Dvorak est une bonne acquisition», a dit Suzuki à l’enregistrement de la baladodiffusion 31 Thoughts: The Podcast, du réseau Sportsnet.

Le numéro 14 du Canadien de Montréal a ajouté qu’il parlait à Kotkaniemi environ aux deux jours et ce fut spécialement le cas pendant la semaine ayant mené au départ de son ami. C’est une relation qu’il devra dorénavant maintenir à distance en raison de son passage en Caroline.

«C’est difficile, car c’est un bon ami à moi, évidemment. Ça fait partie des affaires et je l’ai appris assez rapidement quand j’ai été échangé de Vegas», a poursuivi Suzuki.

Si certains peuvent penser que Kotkaniemi aurait été accueilli froidement dans le vestiaire de Montréal si Marc Bergevin avait égalé l’offre des Hurricanes, Suzuki, lui, pense tout le contraire.

«Je crois que ça aurait été correct. C’est un gars très aimable. Il était bien apprécié dans le vestiaire.»

Le premier duel de la saison 2021-2022 entre le Canadien et les Hurricanes est prévu le 21 octobre. Les deux jeunes joueurs auront l’occasion de discuter à nouveau sur une patinoire, peut-être même en s’affrontant dans le cercle des mises au jeu.