/world/usa
Navigation

Il meurt après avoir été refusé par 43 hôpitaux submergés par la COVID-19

Il meurt après avoir été refusé par 43 hôpitaux submergés par la COVID-19

Coup d'oeil sur cet article

Un commerçant de l’Alabama est décédé d’un problème cardiaque au début du mois après avoir été refusé par plus de 40 hôpitaux.

• À lire aussi: Vaccin anti-COVID-19: la troisième dose pour tous n’est pas justifiée, selon des experts de l’OMS

• À lire aussi: 4e vague et manque de personnel: «Ça fait encore peur»

Ray DeMonia, qui vendait des antiquités depuis plus de 40 ans, est mort le 1er septembre, trois jours avant son 74e anniversaire.

Le centre médical régional de Cullman, en Alabama, l’avait admis pour un problème cardiaque.

Le personnel de cette clinique a contacté 43 unités de soins intensifs dans trois États différents pour lui trouver un lit, sans succès, en raison de la hausse de patients malades de la COVID-19.

M. DeMonia avait finalement été transféré au Rush Foundation Hospital de Meridian, dans le Mississippi, où il est décédé.

Dans son avis de décès, la famille de M. DeMonia a pressé les personnes non vaccinées de recevoir leurs doses, «dans un effort de libérer des ressources pour les urgences qui ne sont pas reliées à la COVID-19».

«Il ne voudrait pas qu’une autre famille traverse ce que nous avons vécu», ont-ils écrit.

«Ray était un homme généreux, aimé et respecté de tous.»

Selon les CDC, l’Alabama est l’un des États ayant le plus haut taux de nouveaux cas de COVID-19 au pays, avec 541 cas pour 100 000 habitants, en moyenne, dans la dernière semaine. 

C’est aussi l’un des États où le taux de vaccination est le plus faible, poussant certains médecins à refuser de soigner les personnes non vaccinées.

À VOIR AUSSI