/news/provincial
Navigation

Jean Rousseau remplacerait deux écoles par des logements abordables

Le candidat à la mairie de Québec Jean Rousseau
Photo d'archives, Stevens LeBlanc Le candidat à la mairie de Québec Jean Rousseau

Coup d'oeil sur cet article

Le chef de Démocratie Québec, Jean Rousseau, voudrait implanter des logements abordables là où deux écoles secondaires anglophones sont appelées à fermer dans les prochaines années.

M. Rousseau a rappelé mardi matin que la Commission scolaire Central Québec a pour projet de fusionner les écoles secondaires Saint-Patrick et Quebec High School, qui sont situées dans les quartiers Saint-Jean-Baptiste et Montcalm.

Elles déménageraient éventuellement dans un vaste établissement qui serait construit sur les terrains excédentaires de la Défense nationale, sur l’avenue Wolfe dans le secteur de Sainte-Foy.

Le candidat à la mairie propose que la Ville utilise son pouvoir de préemption pour donner une nouvelle vocation aux deux terrains du centre-ville, quand la Commission scolaire sera prête à fermer les vieux pavillons.

«Ces bâtiments et les terrains adjacents doivent être récupérés par la Ville. C’est une opportunité unique pour convertir ces bâtiments en logements abordables dans des quartiers où les besoins sont criants», a soutenu Jean Rousseau, qui déplore que 6000 personnes soient sur une liste d’attente pour des logements sociaux à Québec.

Il est toutefois conscient que plusieurs années risquent de s’écouler d’ici là. «Nous ne contrôlons pas l’agenda de la Commission scolaire, mais nous pouvons déjà déclarer notre intérêt et rêver collectivement à ce projet. Il faut que nos propositions soient prêtes lorsque nous prendrons possession de ces bâtiments», estime Jean Rousseau.

Une nouvelle candidate

D’autre part, M. Rousseau a présenté Huguette Lépine, qui sera la candidate de Démocratie Québec dans le district de Saint-Louis–Sillery. Mme Lépine est connue pour avoir été directrice générale de la Maison Dauphine et d’autres organismes communautaires. Elle s’est aussi impliquée à titre de bénévole dans le conseil de quartier de Saint-Louis.

Dans le district, Démocratie Québec met de l’avant deux engagements. Le premier consiste à «développer un partenariat avec l’Université Laval pour élaborer, avec les citoyens, des projets pilotes qui respectent les bonnes pratiques en matière d’aménagement urbain et plus particulièrement le cadre bâti, la protection des arbres et la cohabitation auto-vélo-piétons.»

Le deuxième a pour but de «réaliser la phase I du projet Cap en Cap, un ensemble d’itinéraires touristiques le long de l’axe fluvial qui vise à mettre en valeur les aspects patrimoniaux et à laquelle sont jumelées des activités de plein air.»

À voir aussi