/sports/hockey
Navigation

Le Tournoi pee-wee de Québec de retour en 2022

La 62e édition de l’événement se tiendra du 9 au 20 février, mais les joueurs nés en 2010 ne pourront y participer

Coup d'oeil sur cet article

C’est officiel : il y aura un Tournoi international de hockey pee-wee de Québec du 9 au 20 février prochains. Si elle est parvenue à conserver son volet international, l’organisation a toutefois dû faire le choix déchirant d’écarter les joueurs nés en 2010 de sa 62e édition, en raison des contraintes vaccinales.

• À lire aussi: Tournoi pee-wee: toujours pas de décision pour l'édition 2022

Il était minuit moins une pour l’organisation dirigée par Patrick Dom. La décision a été prise dimanche lors d’une rencontre avec le comité d’administration de l’événement.

« Ça vient me chercher, sincèrement, a mentionné avec émotion Dom, mardi. Jusqu’à dimanche, il n’y avait rien de sûr. C’est le CA qui avait la décision finale. »

Le directeur général du Tournoi international de hockey de pee-wee de Québec, Patrick Dom, a confirmé la tenue de l’événement avec joie, mardi, lors d’un point de presse.
Photo Stevens Leblanc
Le directeur général du Tournoi international de hockey de pee-wee de Québec, Patrick Dom, a confirmé la tenue de l’événement avec joie, mardi, lors d’un point de presse.

DOSSIERS RÉGLÉS

Quatre points devaient être réglés avant de confirmer la tenue du tournoi : le montage financier, la vaccination des bénévoles, le dossier des joueurs âgés de 11 ans ainsi que le fait que les sports d’équipe étaient limités à du 12 contre 12, chose qui a été réglée le 4 septembre dernier.

Dimanche donc, le Tournoi et son CA se sont penchés sur les trois autres grandes préoccupations, l’argent étant assurément l’une des plus importantes.

L’organisation a prévu un déficit de 750 000 $ pour la prochaine édition en raison des frais liés au respect des mesures sanitaires et à la restriction de 7500 spectateurs permis dans le Centre Vidéotron. Toutefois, le Tournoi a obtenu l’engagement d’une aide financière qui proviendra de différents paliers : du Secrétariat à la Capitale-Nationale, du ministère du Tourisme, de Destination Québec cité via la Ville de Québec et du ministère de l’Éducation du Québec. Le Tournoi devra aussi absorber une partie des pertes financières.

Photo Stevens Leblanc

DÉCISION CRÈVE-CŒUR

Restait donc le dossier des jeunes de 11 ans et de leur vaccination, tout comme la sécurité des bénévoles.

Dans le cas des hockeyeurs nés en 2010, Dom a dû en venir à l’évidence : « Ç’a été crève-cœur, mais ça l’aurait été beaucoup plus de laisser en plan le Tournoi. L’an dernier, il y a des joueurs qui ne sont pas venus et qui n’auront jamais l’occasion d’y revenir. La beauté de la chose, c’est que les 2010 auront la chance de revenir l’an prochain. On préférait faire un tournoi avec des 2009 que ne pas faire de tournoi du tout. Est-ce que c’est grave ? Non. Est-ce que c’est plate ? Oui. »

Pour ce qui est des bénévoles, Dom a réitéré mardi que rien ne sera laissé de côté afin de s’assurer que chacun d’eux soit en sécurité tout au long de la compétition.

MESURES STRICTES

Afin de conserver son volet international et d’accueillir à nouveau des équipes d’un peu partout dans le monde, le Tournoi imposera des mesures strictes tout au long de la compétition.

Photo Stevens Leblanc

Tous les membres des équipes participantes, des joueurs aux entraîneurs en passant par les gérants, devront être doublement vaccinés et en fournir la preuve à leur arrivée au Québec. Une preuve vaccinale sera également exigée à toute personne désirant assister aux rencontres au Centre Vidéotron, tel que le stipulent les règlements en vigueur.

L’organisation exigera aussi que tous les membres d’une famille désirant héberger des jeunes pee-wee soient doublement vaccinés. Un suivi des symptômes sera également fait chaque jour et le Tournoi aimerait que des tests rapides soient mis à leur disposition advenant qu’un membre d’une équipe développe des symptômes.

Pas de doute, donc, il s’agira d’une édition différente de ce que le Tournoi avait présenté au cours des dernières années.

« C’est dommage et c’est comme ça pour tout le monde, pas juste nous. On était sur une erre d’aller avec les personnalités qu’on faisait venir. C’est sûr que là, on est un peu freiné. Là, on a une belle bouée cette année. Est-ce que ça va être 100 % comme on l’a tenu avant la COVID ? C’est sûr que non, mais ça va rester un très bel événement. On ne lésinera sur rien et si on est capable de faire des événements, on va en faire. »

Rappelons que 144 équipes seront acceptées pour la prochaine édition de l’événement. Une classe simple lettre sera aussi ajoutée à la compétition en 2022.


Un tournoi différent

  • Seuls les joueurs nés en 2009 seront acceptés pour les classes AAA, AA-Élites, AA, BB et A.
  • Les joueurs nés en octobre, novembre et décembre 2008 ainsi qu’en 2009 seront admissibles dans la classe scolaire.
  • Preuve de double vaccination obligatoire pour tous les membres des équipes
  • Suivi des symptômes réalisé de façon quotidienne
  • Maximum de 7500 spectateurs dans le Centre Vidéotron*

*Ou selon les règles en vigueur en février 2022