/sports/tennis
Navigation

Internationaux des États-Unis: Leylah Fernandez ne réalise pas encore

Felix-Leylah
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Même trois jours après sa finale perdue aux Internationaux des États-Unis, Leylah Fernandez peine à retomber sur terre.

• À lire aussi: Viser les sommets

• À lire aussi: 5 constats: le meilleur est à venir pour Leylah

«Non, je n’arrive pas encore à réaliser ce qui est arrivé», a commenté la jeune Québécoise, qui était en conférence de presse mardi à Montréal pour l’annonce de son partenariat avec Flair Airlines. 

«Tout s’est passé tellement vite. Mais je suis heureuse que tous les sacrifices, tout le travail des dernières années aient rapporté», a-t-elle poursuivi.

Fernandez, nouvelle 28e mondiale, était accompagnée de Félix Auger-Aliassime. Le récent demi-finaliste à New York en était à une première présence à Montréal depuis décembre.

Felix-Leylah
Photo Chantal Poirier

«Ce qui me rend heureux, c’est la constance dans les résultats canadiens, a raconté Félix, nouvellement 11e mondial. Après Eugenie Bouchard et Milos Raonic en finale à Wimbledon, Denis Shapovalov en demi-finale à Wimbledon cette année et moi à New York, c’est très encourageant.»