/news/coronavirus
Navigation

«Les 85 non-vaccinés aux soins intensifs empêchent 1200 personnes d’avoir accès à des chirurgies»

Coup d'oeil sur cet article

Les patients qui sont aux soins intensifs en raison de la COVID-19, pour la majorité non vaccinés, privent, par leur décision, plus d’un millier de personnes de chirurgies importantes. 

• À lire aussi: Forte hausse des hospitalisations au Québec

«Présentement, au Québec, il y a à peu près 80 lits aux soins intensifs qui sont occupés par des patients COVID. Ces patients-là vont y rester en moyenne 14 jours au minimum. Donc, ça, ça fait en moyenne 1200 jours de patients de soins intensifs si on parle juste de soins intensifs», explique, en entrevue à LCN, le Dr Mathieu Simon, chef de l’unité des soins intensifs à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ).

Ces jours de patients admis aux soins intensifs en raison de la COVID-19 sont des heures qui pourraient être utilisées pour d’autres chirurgies, affirme le Dr Simon.

«1200 jours de patients soins intensifs, c’est ce que ça me prend pour opérer 1200 chirurgies cardiaques ou 1200 chirurgies majeures pour de l’oncologie», soutient-il. 

«Donc les 85 personnes [aux soins intensifs] qui ne se sont pas fait vacciner vont empêcher 1200 personnes d’avoir accès à des chirurgies qui sont majeures pour leur survie, on parle de cancer, on parle de chirurgies cardiaques, on ne parle pas des autres choses parce que ça se répercute aussi sur les chirurgies plus électives», précise le médecin. 

Le Dr Simon ajoute que l’absence de vaccin est désormais la cause principale d’hospitalisation des patients atteints de la COVID-19. 

«Ce n’est pas l’âge, ce n’est pas le diabète, ce n’est pas la maladie cardiovasculaire comme ce l’était dans les premières vagues avant les vaccins, c’est le fait de ne pas être vacciné», dit-il.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres