/sports/football
Navigation

Un gros test

FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-WASHINGTON-FOOTBALL-TEAM
Photo AFP Le quart-arrière de l’équipe de Washington, Taylor Heinicke, est venu en renfort à Ryan Fitzpatrick dimanche dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Voilà que l’équipe de Washington doit faire un long bout de chemin sans le quart-arrière Ryan Fitzpatrick. C’est triste pour le vieux routier qui s’est attiré la sympathie des amateurs de football au fil des ans, mais les clés de l’attaque appartiennent maintenant à Taylor Heinicke, qui obtient la chance de sa vie.

Blessé à la hanche, le sympathique barbu aux 176 vies n’aura amorcé qu’un match à Washington. Il en était à sa neuvième franchise avec au moins un départ, mais sa blessure à la hanche le confinera loin du terrain pendant de longues semaines et il ne rajeunit pas, à 38 ans.

Plusieurs s’attendaient à voir débarquer en renfort l’ancien poulain de l’entraîneur-chef Rivera, Cam Newton. En Heinicke, Washington dispose toutefois d’un quart-arrière qui mérite une opportunité, dès demain soir, face aux Giants.

Pour ceux qui l’auraient oublié, Heinicke avait très bien paru lors du duel éliminatoire en janvier dernier face aux éventuels champions, les Buccaneers. Il avait amassé 306 verges par les airs avec une passe de touché et avait ajouté 46 verges au sol avec un touché, dans un revers de 31 à 23.

En relève dimanche dernier à Fitzpatrick, il a mieux joué que lui, complétant 11 de ses 15 passes pour 122 verges et un touché. De par sa capacité à improviser et à bien se déplacer, il semble inspirer les siens et amener une énergie contagieuse.

Une belle histoire

Heinicke, après tout, c’est l’histoire du gars qui n’aurait jamais dû évoluer dans la NFL. Ou du moins, ne plus y être depuis un bon moment.

Issu d’un programme universitaire peu renommé (Old Dominion), il a été ignoré au repêchage de 2015, puis embauché comme agent libre par les Vikings. Après deux saisons sur l’équipe d’entraînement, il a été libéré et a pris la route de la Nouvelle-Angleterre... pour deux petites semaines chez les Patriots. 

Il s’est ensuite baladé de Houston à la Caroline, où les blessures ont mis fin à ses séjours.

La saison dernière, il se contentait d’un poste de réserviste avec les BattleHawks de St-Louis, dans la XFL, avant de recevoir un appel de Ron Rivera.

Ce dernier a offert à Heinicke, qui venait de reprendre ses études, un poste sur l’équipe d’entraînement, jusqu’à sa promotion inattendue en séries, qui lui a valu un contrat de deux ans pour 8,75 M$. Le genre d’histoire qui inspire le respect.

Heinicke ne révolutionnera pas sa position, mais la blessure de Fitzpatrick, un quart qui vient avec ses hauts et ses bas, n’est probablement pas si désastreuse pour l’équipe que certains le prétendent.


MA PRÉDICTION

Giants de New York : 13

Équipe de Washington : 17

Joueur à surveiller 

FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-WASHINGTON-FOOTBALL-TEAM
Photo AFP

Benjamin St-Juste

Demi de coin de l’Équipe de Washington

À son premier départ face aux Chargers, le demi de coin québécois a été utilisé sur 58 % des jeux défensifs de l’équipe de Washington, le troisième plus haut pourcentage à cette position derrière Kendall Fuller et William Jackson. Il a été ciblé à 10 reprises par Justin Herbert et les receveurs qu’il couvrait ont capté sept passes pour 94 verges et un touché. Après ce premier match, son entraîneur-chef, Ron Rivera, a réitéré sa confiance en lui. L’apprentissage se fait à la dure.

Duel du Jeudi

Les forces en présence

Giants de New York

Daniel Jones

FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-WASHINGTON-FOOTBALL-TEAM
Photo AFP

  • Quart-arrière
  • 1 T, 0 INT, 267 verges 

Saquon barkley

FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-WASHINGTON-FOOTBALL-TEAM
Photo AFP

  • Porteur de ballon
  • 0 T, 26 verges

Sterling Shepard

FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-WASHINGTON-FOOTBALL-TEAM
Photo AFP

  • Receveur
  • 1 T, 113 verges

Équipe de Washington 

Taylor Heinicke

FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-WASHINGTON-FOOTBALL-TEAM
Photo AFP

  • Quart-arrière
  • 1 T, 0 INT, 122 verges 

Antonio Gibson

FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-WASHINGTON-FOOTBALL-TEAM
Photo AFP

  • Porteur de ballon
  • 0 T, 90 verges

Terry McLaurin

FBN-SPO-LOS-ANGELES-CHARGERS-V-WASHINGTON-FOOTBALL-TEAM
Photo AFP

  • Receveur
  • 0 T, 62 verges