/sports/opinion/columnists
Navigation

Une activité spéciale pour les jeunes

L’abondance de chevreuils au Québec va faire en sorte que si vou
Photo Julien Cabana L’abondance de chevreuils au Québec va faire en sorte que si vous participez à une excursion de chasse, les chances d’en voir un ou plusieurs sont excellentes.

Coup d'oeil sur cet article

La fin de semaine de chasse dédiée à la relève pour la chasse au chevreuil se déroulera les 30 et 31 octobre prochains. 

Ces journées sont réservées aux apprentis chasseurs accompagnés de leurs mentors. Parmi les conditions requises pour participer à cet évènement spécial, le jeune chasseur doit avoir entre 12 et 17 ans et être titulaire d’un certificat du chasseur correspondant à l’arme utilisée.  

Cette nouvelle approche, qui dure maintenant depuis deux ans, a permis à de nombreux jeunes de pouvoir découvrir la chasse de ce gros gibier très populaire au Québec. C’est aussi une belle façon pour les chasseurs aguerris, les mentors, de transmettre leur savoir à des jeunes qui vont assurer la pérennité de la pratique de l’activité au cours des prochaines années. Il faut aider les jeunes à connaître l’habitat du chevreuil, ses habitudes de vie, comment se comporter lorsqu’on en aperçoit un, bien définir le sexe de l’animal avant de faire feu et vérifier s’il n’est pas seul. Les jeunes doivent réfléchir sur le comportement et l’attitude à avoir devant le gibier. Ce n’est là qu’une partie des notions de chasse que l’on peut acquérir au fil des ans. 

Durant cette fin de semaine spéciale, vous avez donc l’occasion de parrainer un membre de votre famille ou de votre entourage. Très honnêtement, il m’en a fallu des années, avant de comprendre comment ça se passe à la chasse au chevreuil. Avec cette fin de semaine spéciale, vous avez une opportunité en or d’aider des jeunes et de leur donner le goût de poursuivre dans l’avenir.

Plusieurs territoires organisés comme la Zec Jaro, en Beauce, offrent des activités spéciales pour cette fin de semaine. 

Pour participer à cette fin de semaine, il faut que le jeune s’inscrive au programme du permis éducatif. Pour ce faire, ils doivent téléphoner au 1 844 523-6738.

LE PERMIS D’INITIATION

Pour l’ensemble de la population qui voudrait découvrir le monde de la chasse, le permis d’initiation représente une belle opportunité.

Il permet de découvrir la chasse, avant d’investir de grosses sommes pour la pratique de l’activité. Vous pouvez avoir accès à ce permis spécial, une fois dans votre vie, sans détenir un certificat du chasseur. Vous pouvez profiter de ce programme pour découvrir tous les types de chasse, puisque vous pouvez acheter des permis pour chasser les différentes espèces.

Afin de pouvoir profiter de ce privilège, vous devez d’abord obtenir un numéro d’autorisation auprès du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) en téléphonant au 418 521-3905. Les conditions pour être admissible sont : résider au Québec depuis plus de 183 jours, être âgé de 12 ans et plus, ne jamais avoir profité de ce programme auparavant et ne jamais avoir possédé un certificat du chasseur. Durant la pratique de la chasse, vous serez soumis aux mêmes lois et règlements que les chasseurs réguliers. Vous devez porter le permis approprié et vous devez être accompagné d’un résident âgé d’au moins 25 ans, détenteur d’un certificat approprié à l’arme utilisée. Si vous empruntez l’arme de votre accompagnateur, vous devez l’utiliser sous sa surveillance directe. C’est une belle occasion de découverte, avant de décider de vous lancer pour de bon dans la pratique de l’activité.

GROS GIBIERS PRÉSENTS

Nous vivons présentement l’âge d’or de la chasse en termes de disponibilité des gibiers. Pour l’orignal, le chevreuil, l’ours noir et le dindon sauvage, les populations sont très élevées. Les chances de récolte sont excellentes. Plusieurs mesures ont été mises en place, notamment la possibilité de partager le permis de femelle pour le chevreuil, permis obtenu lors du tirage au sort spécial. Cela peut se faire seulement sur certains territoires désignés. Il est aussi possible de partager votre permis de chasse du petit gibier. Pour tout savoir, vous vous rendez au www.mffp.qc.ca, dans la section qui traite des permis.

En bref

ACTIVITÉ POPULAIRE

Pour vous donner un aperçu de la popularité grandissante de la chasse du petit gibier en 2020-2021, il y a eu 173 375 permis vendus à des résidents et 1447 à des non-résidents. La saison précédente, il y avait eu 156 212 permis vendus pour les résidents et 2 288 pour les non-résidents. Cette différence est due à la pandémie. Si l’on regarde maintenant pour l’ensemble des permis de chasse vendus, toutes espèces confondues, il y a encore là une augmentation marquée. Incluant les non-résidents, 546 639 permis ont été vendus en 2020-2021 comparativement à 509 215 en 2019-2020. 

AVANTAGES INTÉRESSANTS

SI vous choisissez de chasser dans un des établissements de la Sépaq, plusieurs avantages vous seront offerts. Au départ, vous aurez accès à de grands territoires, d’une moyenne de 68 km carrés. Vous aurez aussi droit à de nombreux services gratuits, comme l’usage d’un traîneau et d’un treuil motorisé, potence, palan à chaîne et jambier, dans tous les secteurs de chasse. L’accès gratuit à une chambre froide dans toutes les réserves et les services d’un conducteur de chien de sang sont offerts gratuitement. Tous les chefs de groupe recevront par courriel le lien de visionnement de capsules de la série, Chasser l’orignal en réserve faunique.