/news/coronavirus
Navigation

Dépistage de la COVID-19: pas de tests rapides dans les écoles de Québec

Dépistage de la COVID-19: pas de tests rapides dans les écoles de Québec
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Des tests rapides seront déployés prochainement dans les écoles de Chaudière-Appalaches, mais pas dans celles de la Capitale-Nationale.

• À lire aussi: Horacio Arruda défend l’implantation tardive des tests rapides dans les écoles

• À lire aussi: Tests rapides dans toutes les écoles malgré les ratés

• À lire aussi: Éclosions en milieu scolaire: les tests rapides déployés dans les écoles

Québec a informé hier des acteurs du milieu scolaire que les tests rapides seront d’abord utilisés dans les dix régions où le port du masque est obligatoire en classe en raison de la situation épidémiologique qui y est plus préoccupante. La Capitale-Nationale n’en fait pas partie. Dans Chaudière-Appalaches, depuis le 10 septembre, le port du masque en tout temps est requis dans les écoles de trois MRC : Les Appalaches, Beauce-Sartigan et Les Etchemins.

Dans cette région, la COVID-19 est présente dans 34 écoles, mais aucune classe n’est fermée. Les élèves qui ont été en contact avec un cas positif peuvent revenir en classe si leur test de dépistage est négatif, en portant toujours le masque.

Tests en cas de symptômes

Au cours des prochaines semaines, des tests rapides seront disponibles dans les écoles de ces trois MRC de Chaudière-Appalaches afin d’y dépister les élèves qui développeront des symptômes pendant la journée.

Les autorités de santé publique demandent toutefois aux parents de garder leur enfant à la maison et de se rendre dans un centre de dépistage s’il présente des symptômes le matin, avant le début des classes.

Le dépistage par test rapide se fera par du personnel scolaire qui aura été formé pour faire un prélèvement nasal peu profond, à l’intérieur de la narine, explique-t-on. Le résultat sera disponible en 15 minutes. En début de semaine, des directions d’école ont dénoncé le déploiement « chaotique » de tests rapides dans des écoles de Montréal et de Laval, qui s’est fait de façon improvisée, selon leurs représentants.

Pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise, la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement (FQDE) demande que la formation soit donnée dans toutes les écoles de la province, y compris celles où le port du masque n’est pas obligatoire, comme la Capitale-Nationale.

« On veut s’assurer qu’on est prêt partout pour qu’on puisse mettre la démarche en branle rapidement lorsque c’est nécessaire afin d’éviter des fermetures de classe », affirme son président, Nicolas Prévost.

Dans la Capitale-Nationale, des cas actifs de COVID-19 sont présents dans 23 écoles, alors que cinq classes sont fermées en raison d’une éclosion, selon les données des centres de services scolaires. Lorsqu’un jeune est déclaré positif, tous les élèves de l’école doivent porter le masque en classe pendant 10 jours.

– Avec la collaboration d’Elisa Cloutier.

À voir aussi 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres