/news/currentevents
Navigation

Arrestation musclée à Québec: refusant de se livrer aux autorités, il frappe un policier au visage

Arrestation musclée à Québec: refusant de se livrer aux autorités, il frappe un policier au visage
Photo Agence QMI, Guy Martel

Coup d'oeil sur cet article

Refusant d’être arrêté, un homme de 42 ans a frappé un policier au visage après avoir causé un accident en tentant de fuir les autorités, jeudi soir, blessant une autre femme au passage.

Le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a d’abord été appelé à intervenir dans une résidence de la 48e Rue, dans le secteur de Charlesbourg, à Québec, vers 20h40. 

Arrestation musclée à Québec: refusant de se livrer aux autorités, il frappe un policier au visage
Photo Agence QMI, Guy Martel

Une femme de 40 ans disait alors être harcelée par son ex-conjoint, Jean Olivier Hubert, et a donné une description de son véhicule aux policiers. Ces derniers ont retrouvé l’automobile dans la cour d’un Canac sur le boulevard Henri-Bourassa, à moins de deux kilomètres de là, avec l’homme de 42 ans à son bord. 

C’est à ce moment que les choses se sont corsées.  

Arrestation musclée à Québec: refusant de se livrer aux autorités, il frappe un policier au visage
Photo Agence QMI, Guy Martel

Blessures et coups de poing

«Le suspect a pris la fuite, mais il a perdu le contrôle de son véhicule et a causé un accident dans le stationnement avec un autre véhicule à bord duquel une femme prenait place», explique David Poitras, porte-parole du SPVQ. 

Voulant éviter que l’homme ne reparte de plus belle, les agents de la paix ont alors bloqué son véhicule avec leur autopatrouille.

Arrestation musclée à Québec: refusant de se livrer aux autorités, il frappe un policier au visage
Photo Agence QMI, Guy Martel

Le suspect, qui résistait fortement à son arrestation, a frappé un policier au visage à plusieurs reprises avant d’être maîtrisé, affirme M. Poitras.

L’agent du SPVQ qui a été agressé et la femme qui se trouvait dans la voiture percutée n’ont toutefois été que légèrement blessés.

Arrestation musclée à Québec: refusant de se livrer aux autorités, il frappe un policier au visage
Photo Agence QMI, Guy Martel

Détenu

L’homme de 42 ans a quant à lui fait un bref passage à l’hôpital avant d’être mis en détention au poste de police. 

Vendredi après-midi, il a été officiellement accusé de harcèlement, de conduite dangereuse, de délit de fuite, de voies de fait à l'endroit d'un agent de la paix et d'entrave au travail des policiers, au palais de justice de Québec.

La poursuivante, Me Laura Plamondon Dufour, s’est opposée à sa remise en liberté. Elle a également précisé que l’enquête était toujours en cours et que d’autres accusations seraient portées. Elle s’est entendue avec l’avocat de la défense, Me Didier Samson, pour reporter le dossier à mardi prochain. 

 Avec la collaboration de Kathleen Frenette

À VOIR AUSSI