/sports/football
Navigation

Football collégial D-1: victoire sans équivoque des Titans de Limoilou sur le CNDF

Raphaël St-Pierre porte le ballon sur cette séquence offensive des Titans.
Photo courtoisie, Christophe Renaud Raphaël St-Pierre porte le ballon sur cette séquence offensive des Titans.

Coup d'oeil sur cet article

Les Titans de Limoilou n’ont pas perdu de temps à s’imposer dans un match de rivalité en territoire ennemi. Dès la première séquence offensive, la troupe de Dave Parent a traversé le terrain face à la défensive du CNDF pour inscrire le premier majeur de la rencontre sur une course d’une verge d’Olivier Savard. Limoilou n’a plus jamais regardé derrière par la suite en s’appuyant sur la forte prestation de sa défensive pour facilement l’emporter par la marque de 46-0.

«Je suis très content, on joue bien même si on laisse encore des points sur le terrain. On a vraiment bien commencé la partie avec une très longue séquence défensive qui s’est terminée avec un touché. Ça donné le ton dans un endroit où il n’est jamais facile de gagner», précise l’entraîneur-chef Dave Parent.

Le pilote était particulièrement fier de la défensive qui n’a accordé que des miettes à leur adversaire.

«On n’a pas donné grand-chose et en plus on a trouvé le moyen de compter deux touchés défensifs. C’est une solide soirée de travail. On est encore jeune offensivement, mais notre cohésion commence à venir. On va dans la bonne direction.»

Jeu crucial

Très avare autant au niveau aérien que terrestre, la défensive des Titans était partout. Elle s’est même permis de casser les reins de ses adversaires avec un retour d’interception de 24 verges pour un touché au tout début du troisième quart, gracieuseté du demi défensif Benjamin Huot.

Le CNDF, qui tirait de l’arrière par seulement 17 points jusqu’à ce jeu fatidique, n’a plus semblé dans le coup par la suite. Les Titans ont outrageusement dominé le reste du match inscrivant trois autres majeurs, dont la seconde interception ramenée pour un touché sur une distance de 98 verges par Mathieu Déry.

Attaque 

L’offensive des Titans a très bien fait sans toutefois être spectaculaire. Le quart-arrière Pierre-Luc Michaud a mené son attaque de façon méthodique. Même si l’offensive aérienne a été particulièrement efficace en début de rencontre, c’est l’attaque terrestre qui a fait le plus de dommage avec le porteur de ballon Olivier Savard.

«On a encore manqué d’opportunisme près de la zone des buts, on voulait vraiment améliorer cet aspect cette semaine. Si tu enlèves ça, je suis très content. Ma ligne à l’attaque m’a donné de belles brèches pour courir», mentionne celui qui a franchi le cap des 100 verges par la voie terrestre en plus d’ajouter un touché.

Le dynamique porteur ajoute également que la semaine de congé de sa formation a été bénéfique.

«On a eu une solide préparation pour cette rencontre. Je pense que cela a paru quand on regarde le résultat de la partie.»

Opposition tranquille

Il y a très peu de points positifs à retenir du côté du Notre-Dame qui s’est fait servir une leçon de football sur son terrain. Il faut cependant faire ressortir le jeu du maraudeur Jérémy Racine dans une cause perdante.

Le produit de l’école Des Sentiers a enregistré de nombreux plaqués en plus de finir sa soirée de travail avec une interception et un échappé recouvré.

Aperçu

Avec cette victoire, les Titans sont confortablement installés au premier de la section Nord-Est avec trois gains contre aucun échec. La défaite du CNDF place momentanément la troupe de Marc-André Dion au 4e rang avec une fiche d’une victoire et deux défaites.

Le CNDF recevra les Élans de Garneau la semaine prochaine tandis que le prochain match de Limoilou sera à la maison face aux Faucons de Lévis.