/news/provincial
Navigation

L’Ancienne-Lorette: l’engagement de l’ex-maire Loranger honoré

L’Ancienne-Lorette a dévoilé une plaque et a renommé un édifice en l’honneur de l’homme décédé l’an passé

L’Ancienne-Lorette a dévoilé une plaque commémorative en hommage au défunt maire Émile Loranger. Sur la photo : le maire Gaétan Pageau, la conseillère Sylvie Falardeau, l’épouse de M. Loranger, Jocelyne Querry, et la conseillère Sylvie Papillon.
Photo Didier Debusschère L’Ancienne-Lorette a dévoilé une plaque commémorative en hommage au défunt maire Émile Loranger. Sur la photo : le maire Gaétan Pageau, la conseillère Sylvie Falardeau, l’épouse de M. Loranger, Jocelyne Querry, et la conseillère Sylvie Papillon.

Coup d'oeil sur cet article

Près d’un an et demi après son décès, les proches de l’ex-maire Émile Loranger ont salué, aujourd'hui, son engagement de plus de trois décennies à la tête de L’Ancienne-Lorette, lors d’une cérémonie commémorative.

• À lire aussi: Le maire de L’Ancienne-Lorette fonde un nouveau parti

Repoussée en raison du contexte sanitaire qui prévaut depuis sa disparition, l’activité a finalement eu lieu aujourd'hui à l’église Notre-Dame-de-L’Annonciation, en présence d’environ 150 citoyens, membres de la famille et personnalités politiques.

Le hasard a voulu que la cérémonie se tienne la même semaine où le plus haut tribunal de la province donne raison sur toute la ligne à la Municipalité dans le dossier des frais d’agglomération, l’une des plus grandes batailles de M. Loranger, avec les défusions.

« Il aurait été excessivement fier, pense l’ancien maire de Saint-Augustin-de-Desmaures Marcel Corriveau, qui était présent. Il était déterminé, il aimait énormément sa ville. 

Malheureusement, la vie lui a joué un tour, mais finalement, la décision est positive. Il doit être content en haut ! »

Des Hommages

L’ex-maire Émile Loranger
Photo d'archives
L’ex-maire Émile Loranger

L’ex-maire a été emporté en avril 2020 par des problèmes cardiaques à l’âge de 73 ans.

« Il y a eu beaucoup de bla-bla les derniers temps [avant son décès], mais il ne faut pas que les gens oublient ce qu’il a fait avant aussi. Il a donné beaucoup pour la ville. C’était sa vie », a estimé Doris Grégoire, une résidente, en faisant allusion aux entorses à l’éthique qui lui ont été reprochées.

Une messe 

Après une messe célébrée par le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, la Ville a procédé au dévoilement d’une plaque commémorative en présence de l’épouse du défunt, Jocelyne Querry. 

Elle sera installée dans l’entrée du point de service municipal annexé au presbytère, qui portera dorénavant le nom d’Émile Loranger.

Un geste symbolique, puisque c’est le dernier édifice inauguré par le maire Loranger, en septembre 2019.

« C’est le dernier bâtiment qu’il a fait, dans lequel il s’est impliqué beaucoup. Pour nous, que la bâtisse soit en plein centre-ville et porte le nom d’Émile Loranger, c’était important », a expliqué Sylvie Falardeau, conseillère municipale sortante et proche amie de l’ancien maire Loranger.

Plusieurs réalisations

L’actuel maire, Gaétan Pageau, qui a parfois eu maille à partir avec M. Loranger aux séances du conseil, n’a pas hésité à dire « merci » à son prédécesseur pour ses réalisations, que ce soit la bibliothèque Marie-Victorin ou les infrastructures sportives qui ont poussé autour de la polyvalente.

« Il a réussi à créer l’unité et un sentiment d’appartenance qui persiste avec les années. Ça, ça porte également la signature d’Émile Loranger », a de son côté affirmé le député sortant Gérard Deltell.

« Il avait la ville de L’Ancienne-Lorette tatouée sur le cœur », a attesté la sénatrice Josée Verner.