/sports/others
Navigation

Les volleyeurs du Rouge et Or se prêtent à l’expérience du volleyball assis

Les joueurs du Rouge et Or en pleine partie de volleyball assis.
Photo Jean Carrier Les joueurs du Rouge et Or en pleine partie de volleyball assis.

Coup d'oeil sur cet article

L’association régionale de loisirs pour personnes handicapées avait besoin d’un groupe cible pour tester ses nouvelles fiches de sports adaptés afin de faire la promotion du volleyball assis. La directrice régionale, Amélie Richard, est ravie du résultat.

« Ç’a bien été et les volleyeurs du Rouge et Or ont été très réceptifs. On veut faire la promotion du volleyball assis, mais également de tous les sports adaptés. On veut aussi passer le message que c’est important de bouger pour les personnes handicapées.

Le projet consiste également à faire une nouvelle sorte d’introduction au sport adapté.

« On souhaite faire de l’inclusion inversée dans les écoles. Normalement, c’est souvent un ami handicapé qui se joint à ses amis pour pratiquer un sport traditionnel. On aimerait inciter les écoles à penser à faire le contraire. »

Les volleyeurs lavallois ont beaucoup apprécié leur expérience de sport adapté.
Photo Jean Carrier
Les volleyeurs lavallois ont beaucoup apprécié leur expérience de sport adapté.

Expérience enrichissante

Les joueurs du Rouge et Or ont assurément apprécié l’expérience si l’on se fie au vétéran libéro Rémi Cadoret.

« C’est vraiment plaisant à essayer et tu dépenses plus d’énergie que l’on peut penser initialement. Je vous confirme que j’ai eu chaud. C’est étrange parce que ça ressemble au volleyball, mais le fait de se déplacer assis en fait un sport complètement différent. »

La principale règle de ce sport adapté, qui oblige les athlètes à garder les fesses au sol, a compliqué la vie à plusieurs volleyeurs. Le plus difficile pour le joueur de quatrième année a été de ne pas prendre appui avec ses jambes.

« Il faut que tu trouves ta stabilité. Au volleyball normal, ça provient de nos jambes. Dans ce sport, c’est beaucoup plus ta ceinture abdominale qui procure cette stabilité pour faire des coups précis. J’avais déjà un grand respect pour les athlètes paralympiques, mais c’est encore plus vrai maintenant après avoir essayé le volleyball assis. »

Porte ouverte

L’entraîneur-chef de la formation, Gino Brousseau, ne s’est pas fait tirer l’oreille quand il a reçu l’invitation de l’association. Il voyait une occasion pour ses joueurs de vivre quelque chose de complètement différent.

« Je n’ai jamais pratiqué le volleyball assis et je trouvais l’idée excellente. On est toujours ouvert à aider des bonnes causes. Nous sommes en pleine préparation de la prochaine saison et je trouvais que ça changerait le mal de place. Je ne me suis pas trompé, les gars ont eu vraiment du fun. »

Principaux règlements volleyball assis 

Le volleyball assis utilise les règlements de la Fédération internationale de volleyball avec certaines modifications* : 

  • La hauteur du filet est de 1,15 m pour les hommes et 1,05 m pour les femmes; 
  • Les dimensions du terrain sont de 10 m x 6 m (la largeur du terrain est presque la même qu’un terrain de badminton, qui est de 6,10 m); 
  • La position des joueurs est régie par la position de leurs fesses (les jambes et mains peuvent se trouver à l’extérieur du terrain); 
  • En tout temps, les joueurs doivent avoir une partie du corps (entre les fesses et les épaules) en contact avec le terrain; 
  • Il est permis de bloquer le service.