/news/provincial
Navigation

Mairie de Québec: les candidats en mode séduction

La candidate à la mairie de Québec Marie-Josée Savard, dimanche, au Marché public de Sainte-Foy.
Photo Dominique Lelièvre La candidate à la mairie de Québec Marie-Josée Savard, dimanche, au Marché public de Sainte-Foy.

Coup d'oeil sur cet article

Les chefs de partis municipaux à Québec ont continué, dimanche, de miser sur le travail de terrain et de proximité au troisième jour d’une campagne électorale qui promet de s’intensifier à la suite du scrutin fédéral.

• À lire aussi: Bruno Marchand déplore des «attaques personnelles»

Du côté d’Équipe Marie-Josée Savard, le parti a fait le choix d’attendre la fin du vote fédéral pour afficher ses pancartes, «mais on est quand même sur le terrain [...], on est loin d’être assis, présentement, sur nos lauriers», soutient la candidate à la mairie.

Mme Savard et plusieurs candidats de son équipe sont allés à la rencontre de citoyens et de commerçants au marché public de Sainte-Foy.

«L’idée, c’est de rencontrer le plus possible les gens», dit-elle.

Un plan

Jean-François Gosselin, lui, a assisté en après-midi à un tournoi de balle-molle au parc Chevalier dans son district de Sainte-Thérèse-de-Lisieux, où se tenait une collecte de fonds pour un jeune malade.

Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin
Photo d'archives
Le chef de Québec 21, Jean-François Gosselin

En soirée, il s’est rendu avec plusieurs candidats au Stade Canac en marge du match d’Équipe Québec. Il pense que la vraie campagne démarrera mardi, au lendemain de l’élection fédérale.

«On a un plan de campagne qui est établi déjà depuis longtemps. À partir de mardi, on va le mettre en place avec des annonces chaque semaine. C’est le plan qui commence», affirme-t-il.

Se distinguer

En avant-midi, Jean Rousseau, chef de Démocratie Québec, est pour sa part allé encourager de jeunes adolescents sur le terrain de soccer du Collège des Compagnons à la Pointe-de-Sainte-Foy. Lui-même adepte de ce sport, il a été coach pendant plusieurs années auprès des adolescents du centre-ville.

Jean Rousseau, chef de Démocratie Québec, a encouragé de jeunes adolescents lors d'une partie de soccer sur le terrain du Collège des Compagnons à Sainte-Foy.
Photo Dominique Lelièvre
Jean Rousseau, chef de Démocratie Québec, a encouragé de jeunes adolescents lors d'une partie de soccer sur le terrain du Collège des Compagnons à Sainte-Foy.

«Pour moi, la campagne est déjà commencée, c’est-à-dire qu’on a déjà fait de grandes annonces, on va en faire d’autres. On va créer un appétit pour Démocratie Québec, on va se distinguer par l’originalité de nos propositions, de nos communications. On est très présents sur les réseaux sociaux», a-t-il affirmé.

QFF promet un centre sportif

Bruno Marchand est le seul candidat à la mairie à avoir présenté un nouvel engagement lors de la première fin de semaine de la campagne électorale.

Le chef de Québec Forte et Fière (QFF) promet de répondre à une demande de longue date des deux associations de curling du territoire et de construire un nouveau centre sportif «digne de ce nom» consacré à la pratique de cette discipline issue d’une longue tradition à Québec. On y recevrait aussi les amateurs de pétanque et de pickleball.

Les infrastructures actuelles sont désuètes et insuffisantes pour répondre à la demande de quelque 5000 joueurs, a déploré M. Marchand. 

Québec forte et fière a pris dimanche l'engagement de construire un nouveau centre sportif pour les adeptes de curling, de pétanque et de pickleball. L'annonce a été faite en présence du chef Bruno Marchand (à gauche au premier plan) et de son candidat dans Saint-Rodrigue, Charles Pagé (derrière le lutrin).
Photo Dominique Lelièvre
Québec forte et fière a pris dimanche l'engagement de construire un nouveau centre sportif pour les adeptes de curling, de pétanque et de pickleball. L'annonce a été faite en présence du chef Bruno Marchand (à gauche au premier plan) et de son candidat dans Saint-Rodrigue, Charles Pagé (derrière le lutrin).

La formation politique soutient avoir reçu l’assentiment des clubs de curling Jacques-Cartier et Victoria. Ces derniers céderaient la propriété de leurs terrains, pour en permettre la vente et ainsi financer un bâtiment moderne dans un lieu qui reste à déterminer. 

Il s’agit d’un «montage financier tout à fait unique» qui contribuerait de manière concrète à rendre la ville de Québec plus «active», au bénéfice, entre autres, des personnes aînées, a fait valoir M. Marchand.

Selon lui, des équipements au goût du jour aideraient également à attirer une clientèle plus jeune.

À VOIR AUSSI