/news/elections
Navigation

Fédérales 2021: autre victoire facile pour Jacques Gourde dans Lévis—Lotbinière

jacques gourde
Photo d'archives Le député conservateur Jacques Gourde

Coup d'oeil sur cet article

Pour une sixième fois consécutive, les citoyens de Lévis—Lotbinière ont massivement voté pour l’exubérant parlementaire conservateur, Jacques Gourde, afin de les représenter aux Communes à Ottawa.

• À lire aussi - Fédérales 2021: de retour à la case départ

Le député de la circonscription de Lévis—Lotbinière n’a fait qu’une bouchée de ses concurrents. Il a remporté la mise avec une écrasante majorité importante sur son plus proche rival et avec plus de 56 % des voies dès les premières boites de scrutin.  

Jacques Gourde s’est présenté à son local de campagne situé à Saint-Étienne-de-Lauzon pour suivre cette soirée électorale.  

«C’est une bonne nouvelle pour moi. Ce n’est pas rien», a souligné M. Gourde. 

Opposition

Il s’agit cependant d’une victoire douce-amère pour l’élu de la Rive-Sud de Québec. Encore une fois, M. Gourde se retrouvera du côté de l’opposition. M. Gourde estime que les conservateurs ont néanmoins réalisé une bonne campagne.   

«On n’a fait tout ça pour presque rien, dans le fond. On ne la voulait pas cette campagne-là, a affirmé l’élu. Maintenant, il faut accepter le verdict. On est déçu. Mais, on va être là et on va suggérer des politiques. On a une main tendue pour travailler avec les libéraux.» 

Reconnu pour ses prestations enflammées aux communes lors des périodes de questions, à Ottawa, M, Gourde a promis qu’il exercera son travail de parlementaire avec la même fougue. «Si on peut revenir en chambre après la pandémie», a promis l’élu, heureux de conserver son siège à Ottawa. 

3e lien

Durant la campagne, l’élu avait réitéré son appui au projet de 3e lien entre Québec et Lévis. Selon lui ce projet était primordial pour la relance économique après la pandémie. Le Parti conservateur du Canada avait promis de financer ce mégaprojet à la hauteur de 40 %, et ce, sans condition. Il assure qu’il continuera à se battre pour que ce projet puisse voir le jour malgré la défaite de son parti au niveau national.  

«On va demander au gouvernement de donner le 40% dans le prochain budget. Si les libéraux veulent qu’on vote pour le prochain budget, on va espérer avoir ce genre de promesses», a mentionné le député de 57 ans.  

Au moment de mettre sous presse, Samuel Lamarche du Bloc québécois (BQ) Ghislain Daigle du Parti libéral du Canada (PLC) et avaient récolté respectivement 18 % et 14 %.  

L'ex-Olympienne experte en volley-ball de plage, Guylaine Dumont, a également mordu la poussière pour le NPD.  

À VOIR AUSSI