/news/elections
Navigation

Le conservateur Bernard Généreux relève le défi pour la troisième fois de suite

Bernard Généreux, qui brigue un troisième mandat de suite, a passé quelques moments en famille avant d’aller rejoindre ses troupes dans un restaurant de La Pocatière où il suivra les résultats de son comté.  Sur la photo, il est accompagné de son épouse Tracey Haw, de sa fille Kaïla Généreux et de ses petits-enfants, Zéah et Oskar.
Photo courtoisie Bernard Généreux, qui brigue un troisième mandat de suite, a passé quelques moments en famille avant d’aller rejoindre ses troupes dans un restaurant de La Pocatière où il suivra les résultats de son comté. Sur la photo, il est accompagné de son épouse Tracey Haw, de sa fille Kaïla Généreux et de ses petits-enfants, Zéah et Oskar.

Coup d'oeil sur cet article

Les électeurs de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, ont renouvelé leur confiance envers Bernard Généreux du Parti conservateur du Canada qui briguait un troisième mandat d’affilée.

• À lire aussi: Tous les détails de l’élection fédérale : «je suis prêt à poursuivre le travail» - Justin Trudeau

• À lire aussi: Un candidat impressionné par la gestion de la crise sanitaire des libéraux

«Ça s’est très bien passé. J’ai réalisé le plan de campagne que je m’étais donné au départ. J’ai visité 58 municipalités. Je suis allé à la rencontre des gens tout en respectant les mesures sanitaires. C’est ce que nous avons fait et cela a porté fruit», a confié M. Généreux. 

Après 107 bureaux de scrutin sur 271, M. Généreux menait largement avec 8 936 voix (52,8%) contre son plus proche rival, Simon Bérubé du Bloc Québécois, qui affichait 4 181 voix (24,7%). Le libéral, François Lapointe, possédait 2 828 voix (16,7%). 

«On peut dire que j’avais une certaine expérience, mais cela demeure un défi à chaque fois, d’aller convaincre les gens, d’aller expliquer notre plateforme», a partagé M. Généreux qui a profité d’une avance considérable tout au long de la soirée. 

«Je suis un gars de terrain, je vais à la rencontre des gens et je suis à leur écoute. À travers le vote de ce soir, on peut voir que, ce que j’ai fait, a été apprécié», a-t-il partagé après que sa victoire eût été confirmée. 

À son retour à Ottawa, M. Généreux compte s’attaquer aux enjeux de la pénurie de main-d’œuvre.  

«C’est partout au Québec et au Canada, je suis persuadée qu’on peut travailler ensemble pour trouver des solutions», a-t-il dit.  

À VOIR AUSSI