/sports/football
Navigation

La défensive des Panthers a du mordant

FBN-SPO-NEW-ORLEANS-SAINTS-V-CAROLINA-PANTHERS
Photo AFP Le joueur des Panthers Jaycee Horn.

Coup d'oeil sur cet article

Si un sondage circulait pour savoir quelle est actuellement la meilleure défensive de la NFL, plusieurs amateurs parleraient des Rams. D’autres mentionneraient les Steelers, les Bills, les Patriots ou les Broncos. Le fait est que dans de nombreuses catégories statistiques, les Panthers occupent étonnamment le sommet.

Il faut bien sûr demeurer prudent en interprétant les statistiques concernant les Panthers, qui seront en action demain soir face aux Texans. Après tout, ils ont affronté jusqu’ici un quart-arrière recrue à son premier départ en carrière (Zach Wilson) et Jameis Winston dans l’une de ses mauvaises journées.

Est-ce que sur le terrain la défensive des Panthers est plus intimidante que celle des Rams ? Probablement pas ! Sauf qu’à la lumière des deux premières semaines d’activités, cette unité constitue une belle surprise en se hissant au premier rang dans de nombreuses catégories significatives.

Les Panthers dominent en effet pour les points accordés par match (10,5) les verges accordées (190), les verges aériennes concédées (143,5), les sacs du quart (10) et le pourcentage de réussite en troisièmes essais contre eux (25 %).

Il faudra attendre que les Panthers rencontrent une solide opposition offensive avant de sauter aux conclusions. Reste que par rapport à la saison dernière où les Panthers ont fini au 18e rang pour les points et verges accordées, au 23e rang pour les sacs et dans le sous-sol pour les conversions de troisièmes essais, c’est le jour et la nuit.

Le regain de vie soudain de la défensive des Panthers s’explique en grande partie par l’éclosion de l’ailier défensif Brian Burns, qui excellait déjà pour appliquer la pression, mais qui semble avoir des ailes cette saison.

Nouveaux venus

Durant la saison morte, l’arrivée du secondeur extérieur Haason Reddick, meneur de l’équipe avec trois sacs du quart, a procuré à Burns l’appui attendu.

Deux autres acquisitions qui ont fait peu de bruit, le plaqueur DaQuan Jones et l’ailier Morgan Fox, sont venues solidifier le front. Au total, huit joueurs revendiquent au moins un demi-sac, comme quoi chacun y met du sien.

L’autre ajout majeur, c’est dans la tertiaire qu’il a été fait. Si, l’an dernier, le maraudeur Jeremy Chinn avait fait beaucoup de bruit, c’est cette fois le demi de coin recrue Jaycee Horn qui connaît un début de carrière prometteur. 

En deux matchs, Horn n’a concédé que 18 verges aux receveurs adverses, selon Pro Football Focus.

Les Panthers affrontent encore une fois un quart-arrière recrue en Davis Mills, qui sera à son premier départ. Ils devraient ainsi continuer de gonfler leurs statistiques. Les semaines à venir nous en diront plus long.  

DUEL DU JEUDI  

LES FORCES EN PRÉSENCE 

Panthers de la Caroline  

  • Sam Darnold | Quart-arrière | 3 T, 1 INT, 584 verges  
  • Christian McCaffrey | Porteur de ballon | 1 T, 170 verges  
  • D.J. Moore | Receveur | 1 T, 159 verges   

Texans de Houston  

  • Davis Mills | Quart-arrière | 1 T, 1 INT, 102 verges  
  • Mark Ingram | Porteur de ballon |1 T, 126 verges  
  • Brandin Cooks | Receveur | 1 T, 210 verges  

JOUEUR À SURVEILLER  

Davis Mills | Quart-arrière, Texans

FBN-SPO-NEW-ORLEANS-SAINTS-V-CAROLINA-PANTHERS
Photo AFP

 

En relève à Tyrod Taylor dimanche, Mills n’a rien cassé en complétant seulement 44,4 % de ses passes. C’était toutefois beaucoup demander au jeune choix de troisième ronde du dernier repêchage, qui hérite de nouveau d’une grosse commande avec une courte semaine de préparation. À Stanford, dans la NCAA, il n’a obtenu que 11 départs et il est catapulté rapidement dans l’action chez les pros. Ses principaux attributs sont la qualité de son bras et son gabarit. 

MA PRÉDICTION

Panthers 27 - 13 Texans 

1. Buccaneers de Tampa Bay 2-0 

Semaine dernière : 1

En remontant à la saison dernière, Tom Brady a lancé au moins quatre passes de touches à ses quatre derniers matchs de saison régulière. Il compte déjà neuf passes de touchés cette saison. Il sera fascinant de le voir à l’œuvre contre la vorace défensive des Rams, dimanche.

2. Rams de Los Angeles 2-0 

Semaine dernière : 3

La connexion entre Matthew Stafford et Cooper Kupp fait peur, tandis que la défensive continue d’accumuler les gros jeux. S’il y a un seul bémol au départ canon des Rams, c’est la blessure du porteur Darrell Henderson. Et encore là, Sony Michel a fait le boulot en relève.

3. Chiefs de Kansas City 1-1 

Semaine dernière : 2

Inutile de faire dégringoler les Chiefs trop drastiquement dans ce classement quand il est à peu près certain qu’ils vont encore figurer parmi les meilleurs. L’échappé de Clyde Edwards-Helaire a coulé les siens et depuis ses débuts fracassants l’an dernier, il est rarement un facteur.

4. Bills de Buffalo 1-1 

Semaine dernière : 4

La défensive des Bills a été solide sur toute la ligne face aux Dolphins avec six sacs, neuf plaqués pour des pertes et trois revirements. Par contre, Josh Allen n’a toujours pas complété 60 % de ses passes dans un match cette saison. Ça lui était arrivé seulement deux fois en 2020.

5. 49ers de San Francisco 2-0 

Semaine dernière : 5

Les bonnes équipes gagnent de manières différentes. Après le festival offensif contre Detroit, c’est la défensive qui a fait le travail dans un gain à bas pointage face aux Eagles. La tertiaire éclopée a tenu le coup et l’ailier défensif Nick Bosa (deux sacs) semble vraiment en grande forme.

6. Packers de Green Bay 1-1 

Semaine dernière : 13

Le porteur Aaron Jones est devenu le premier joueur depuis Marshall Faulk, en 2000, à inscrire quatre touchés lors du « Monday Night Football ». Il a passé tellement de temps dans la zone des buts qu’il y a même perdu le médaillon contenant les cendres de son père. Heureusement, l’objet a été retrouvé.

7. Cardinals de l’Arizona 2-0 

Semaine dernière : 11

Kyler Murray joue du grand football cette saison. Non seulement il disparaît tel Houdini quand la protection autour de lui s’effondre, mais il est devenu un artiste de la longue balle. Sur les passes de 15 verges et plus dans les airs, il a été six en sept avec 200 verges et deux touchés, dimanche.

8. Raiders de Las Vegas 2-0 

Semaine dernière : 14

Derek Carr mérite pleinement les éloges qui pleuvent enfin sur lui, sauf que les progrès des Raiders sont aussi dus à une défensive qui a trouvé une façon d’appliquer la pression sur les quarts adverses. Le coordonnateur défensif Gus Bradley a le beau jeu avec le tandem Crosby-Ngakoue.

9. Ravens de Baltimore 1-1 

Semaine dernière : 12

Enfin une victoire face aux Chiefs ! Elle était attendue celle-là ! Lamar Jackson a tout cassé, John Harbaugh a pris la décision qui s’imposait sur le quatrième essai en fin de match et la recrue Odafe Oweh montre des signes très prometteurs. Le prochain grand joueur défensif des Ravens ?

10. Browns de Cleveland 1-1 

Semaine dernière : 9

En plus d’Odell Beckham qui tarde à revenir au jeu, voilà que Jarvis Landry s’est blessé au genou. De jeunes recrues comme l’explosif receveur Anthony Schwartz et le porteur Demetric Felton, qui excelle en réception de passes, devront colmater les brèches.

11. Titans du Tennessee 1-1 

Semaine dernière : 18

C’est un peu comme si Derrick Henry avait joué deux matchs dimanche. En première demie, 13 courses, 35 verges et les Titans en retard 24-9. Par la suite, 22 courses, 147 verges, trois touches. Morale de l’histoire : avec un vrai bon cheval, on n’abandonne jamais la course.

12. Seahawks de Seattle 1-1 

Semaine dernière : 6

Les Seahawks ont échappé un match à domicile malgré une avance d’au moins 15 points pour la première fois de leur histoire. Leur fiche est maintenant de 52-1 dans ce contexte. Pour en arriver là, ils se sont tirés dans le pied avec 10 pénalités et une transformation ratée.

13. Steelers de Pittsburgh 1-1 

Semaine dernière : 7

Plus de peur que de mal dans le cas du secondeur étoile TJ Watt, qui pourrait même jouer dimanche. La défensive joue du bon football, même sans les services de Devin Bush et Joe Haden, deux autres joueurs clés. Par contre, l’attaque continue de se chercher.

14. Cowboys de Dallas 1-1 

Semaine dernière : 17

La défensive des Cowboys a fait de l’étonnant travail face aux Chargers en accordant seulement un touché en quatre présences dans la zone payante. À l’attaque, il est permis de se demander si les Cowboys ne sont pas plus productifs avec Tony Pollard plutôt qu’Ezekiel Elliott.

15. Chargers de Los Angeles 1-1 

Semaine dernière : 10

Que de pénalités pour les Chargers ! Des 12 mouchoirs lancés, deux les ont privés de touchés et six de premiers jeux. Par contre, la décision d’appeler un sac du quart quand Justin Herbert était encore en mouvement n’avait pas lieu d’être et leur a fait très mal. Au final, trop d’occasions ratées.

16 Patriots de la Nouvelle-Angleterre 1-1 

Semaine dernière : 16

Les Patriots jouent de façon très conservatrice, mais c’est parfait pour l’acclimatation du jeune Mac Jones. Il fait le nécessaire sans faire d’erreur. Contrairement à leur premier match, les hommes de Bill Belichick ont bien protégé le ballon et provoqué des revirements.

17. Panthers de la Caroline 2-0 

Semaine dernière : 26

Sans dire qu’il casse tout, Sam Darnold a au moins l’air efficace maintenant qu’il est entouré d’armes à l’offensive. Face aux Saints, six receveurs ont capté au moins trois passes, comme quoi il distribue bien le ballon. À chaque semaine qui passe, Adam Gase a l’air un peu plus fou.

18. Saints de La Nouvelle-Orléans 1-1 

Semaine dernière : 8

La vie avec Jameis Winston ne pouvait pas être et ne sera jamais un long fleuve tranquille. Ce sera parfois épique, parfois tragique. Dimanche, les Saints ont été blanchis pendant trois quarts pour la deuxième fois seulement dans l’ère Sean Payton. Ce sera une équipe dure à suivre.

19. Broncos de Denver 2-0 

Semaine dernière : 20

Ceux qui voient le verre à moitié plein diront que les Broncos sont 2-0 et que les Jets sont sur leur radar, pour un potentiel départ de 3-0 pour une première fois en cinq ans. Les adeptes du verre à moitié vide diront plutôt que les Broncos n’ont encore battu personne de sérieux.

20. Dolphins de MIami 1-1 

Semaine dernière : 15

Les nouvelles semblent bonnes pour Tua Tagovailoa. Blessé aux côtes, le quart-arrière sera évalué au jour le jour. Dans une saison où il doit progresser et où les Dolphins doivent se faire une tête définitive sur le joueur qu’ils ont entre les mains, que la convalescence soit courte !

21. Équipe de Washington 1-1 

Semaine dernière : 22

Taylor Heinicke a lancé plusieurs passes hautes ou derrière ses receveurs, qui l’ont maintes fois fait bien paraître. N’empêche qu’il joue avec cœur, sans crainte. Du côté défensif, il faut souligner la bonne performance de Benjamin St-Juste, qui a vite fait oublier sa première semaine.

22. Colts d’Indianapolis 0-2 

Semaine dernière : 19

Carson Wentz est blessé aux deux chevilles et Jacob Eason devrait voir de l’action à sa place. Les Colts sont ressortis de trois voyages dans la zone payante avec aucun point lors des deux dernières semaines. La ligne offensive en arrache et la tertiaire aussi. Les Colts sont méconnaissables.

23. Eagles de Philadelphie 1-1 

Semaine dernière : 21

Après son premier départ fracassant, Jalen Hurts est revenu sur terre face à San Francisco. Il n’a pas hésité à prendre des risques avec sept passes de plus de 20 verges, mais seulement deux ont été complétées. Dans l’ensemble, quand même, les Eagles n’ont pas été déclassés.

24. Bears de Chicago 1-1 

Semaine dernière : 25

Est-ce le début de l’ère Justin Fields ? Le quart-arrière choisi 11e au total est venu en relève à Andy Dalton, blessé au genou. S’il brille à son premier départ, il pourrait s’accrocher au poste pour de bon. Malgré une interception horrible, il menace avec son bras et sa vitesse.

25. Bengals de Cincinnati 1-1

Semaine dernière : 23

Les Bengals, après un premier match convaincant, sont retombés dans leurs vieilles pantoufles. Peu d’agressivité à l’attaque, de courtes passes et contrairement à ses habitudes depuis le début de sa jeune carrière, Joe Burrow a pris de mauvaises décisions. La protection n’est pas optimale.

26. Vikings du Minnesota 0-2 

Semaine dernière : 24

Les Vikings sont déjà dans un fossé à 0-2 et voilà qu’ils reçoivent de la visite de marque dans les deux prochaines semaines avec les Seahawks et les Browns. Dimanche, la défensive a concédé cinq jeux de passe de 20 verges et plus. Mike Zimmer ne semble plus trouver de solutions.

27. Giants de New York 0-2 

Semaine dernière : 27

Les Giants se retrouvent avec une fiche de 0-2 pour amorcer la saison pour une huitième fois en neuf ans. L’entraîneur-chef Joe Judge, qui avait promis du jeu méticuleux, voit les siens multiplier les bourdes. Le prochain disciple de Bill Belichick qui se plantera royalement ?

28. Texans de Houston 0-2 

Semaine dernière : 28

Le quart-arrière Davis Mills, choisi en troisième ronde du dernier repêchage, obtient sa chance puisque Tyrod Taylor est blessé. Étrangement, plusieurs fans des Texans semblent avoir lancé la serviette parce qu’il a connu des moments difficiles dimanche et en présaison. On respire...

29. Jets de New York 0-2 

Semaine dernière : 29

Zach Wilson a lancé quatre interceptions et sur chacune d’entre elles, il semblait assez bien protégé pour réfléchir à ses décisions. Il y a beaucoup de pression sur ses épaules et ce n’est pas comme si les Jets avaient le luxe de le retirer du jeu quand ça va trop mal. Derrière lui, c’est le néant.

30. Falcons d’Atlanta 0-2 

Semaine dernière : 30

Au moins, les Falcons ont montré quelques signes vitaux. Étrangement, ils étaient dans le coup face aux Buccaneers avec un retard de trois points au quatrième quart. Le ciel leur est ensuite tombé sur la tête avec deux interceptions ramenées pour des touchés. Ce fut beau le temps que ça a duré.

31. Lions de Detroit 0-2 

Semaine dernière : 31

Lundi soir marquait la cinquième fois que les Lions se dotaient d’une avance à la demie face à Aaron Rodgers en matchs à heure de grande écoute. Et pour la cinquième fois, ils ont perdu. Le jour où les matchs dureront deux quarts, les Lions deviendront des aspirants au Super Bowl.

32. Jaguars de Jacksonville 0-2 

Semaine dernière : 32

Les Jaguars continuent de s’enfoncer dans leur médiocrité chronique, eux qui ont subi une 17e défaite de suite. Il n’y a personne à l’attaque pour réaliser le gros jeu. La ligne offensive en arrache. La défensive fait son possible dans le contexte. C’est un départ ardu pour Trevor Lawrence.