/news/currentevents
Navigation

Terrains de tennis et bateaux vandalisés dans Sillery

Des actes de vandalisme ont été commis au Tennis Montcalm et au Tennis Pro Sport dans la nuit de samedi à dimanche.
Photo Kathryne Lamontagne Des actes de vandalisme ont été commis au Tennis Montcalm et au Tennis Pro Sport dans la nuit de samedi à dimanche.

Coup d'oeil sur cet article

À Sillery, des vandales ont abîmé des bateaux et des terrains de tennis, en plus de causer un dégât d’eau dans une boutique sportive, entraînant des dizaines de milliers de dollars en dommages, a appris Le Journal.

Dans la nuit de samedi à dimanche derniers, vers 23h30, un groupe de quatre jeunes auraient fait du grabuge sur les terrains de tennis extérieurs du Tennis Montcalm, situé sur le boulevard Champlain.  

«Ce qu’on voit sur les caméras de surveillance, c’est qu’il y a des jeunes qui ont sauté par la clôture, qui ont réussi à s’introduire sur le terrain, à jouer au tennis avec des raquettes décoratives», explique Eric P. Lévesque, directeur général du club. 

Les malfaiteurs auraient abîmé la surface des terrains avec de la machinerie qui se trouvait sur les lieux, cassé des bouteilles de bière et laissé traîner des boîtes de pizza. Un cinquième individu se serait joint plus tard au groupe, qui disparaît des caméras vers 1h du matin. 

Dégât d’eau majeur

Durant leur escapade, les filous auraient sectionné un tuyau, causant ainsi un dégât d’eau majeur dans la boutique Tennis Pro Sport, adjacente au club de tennis. «L’eau a coulé toute la nuit, jusqu’à tant que le personnel se présente pour l’ouverture, le dimanche», résume M. Lévesque. 

Le propriétaire de la boutique, Jean-Michel Guimond, semblait découragé, hier, devant l’ampleur des pertes, qui seraient selon lui de 25 000 à 30 000$, principalement en raison de la marchandise abîmée par l’eau.  

Jean-Michel Guimond, propriétaire du Tennis Pro Sport, s’affairait encore à remettre en état sa boutique, hier, après un important dégât d’eau survenu dans la nuit de samedi à dimanche.
Photo Kathryne Lamontagne
Jean-Michel Guimond, propriétaire du Tennis Pro Sport, s’affairait encore à remettre en état sa boutique, hier, après un important dégât d’eau survenu dans la nuit de samedi à dimanche.

Le Yacht Club touché

La même nuit, une dizaine de bateaux situés hors de l’eau sur les terrains du Yatch Club de Québec, à quelques pas du Tennis Montcalm, ont aussi fait l’objet de vandalisme.  

«On a eu des personnes qui sont entrées sur le site et qui se sont amusées, on va dire ça comme ça. C’est des dommages principalement à l’intérieur des bateaux», avance Martin Duberger, directeur de l’endroit. Ce secteur du Yacht Club ne bénéficiait pas de caméras de surveillance, une situation que M. Duberger entend corriger dans les prochains jours.  

Heureusement, les activités du Yatch Club et du Tennis Montaclm avaient repris normalement, mardi. 

Enquête de la police

La police de Québec a été informée des événements et aurait en sa possession les bandes vidéo, selon nos informations. La porte-parole Sandra Dion a refusé de commenter le dossier, affirmant que l’enquête se poursuivait.