/news/health
Navigation

L’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis à éviter

Urgence hopital
Photo d'Archives

Coup d'oeil sur cet article

La situation difficile est loin de se résorber à l’Hôtel-Dieu de Lévis alors que la direction demande aux citoyens d’éviter de se rendre à l’urgence.

« En raison d'un achalandage important, le CISSS de Chaudière-Appalaches demande aux citoyens d'éviter de consulter à l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente », précise un communiqué diffusé mercredi après-midi.  

Pour des soins non urgents, il est recommandé de consulter un médecin de famille, une clinique sans rendez-vous ou de contacter le 811.  

Par ailleurs, l'urgence du Centre Paul-Gilbert, qui est rouverte depuis le 12 septembre dernier, a de bonnes disponibilités pour recevoir les personnes qui ont une urgence mineure.  

De son côté, l'urgence de l'Hôpital de Montmagny, qui se trouve à plus de 50 kilomètres, peut quant à elle accueillir la clientèle qui réside plus à l'Est du territoire de Lévis. 

L’histoire se répète

Le manque de personnel semble donc se dégrader. Il y une dizaine de jour, un scénario similaire faisait état d’une situation critique à l'Unité mère-enfant de l'Hôtel-Dieu de Lévis.  

Plusieurs infirmières ont été forcées de faire des heures supplémentaires obligatoires. Exténuées, certaines ont pris la décision de ne pas se présenter au travail. 

Certains patients ont été transférés et des congés ont été accordés à d’autres patients afin de désencombrer les employés en temps supplémentaire obligatoire. 

Malgré tout, des cas ont été redirigés vers Montmagny, Saint-Georges, Thetford Mines et Québec.