/news/provincial
Navigation

Une escouade vélo pour libérer les pistes cyclables, propose Transition Québec

Jackie Smith, cheffe de Transition Québec, a présenté jeudi son projet d'escouade vélo.
Photo courtoisie Jackie Smith, cheffe de Transition Québec, a présenté jeudi son projet d'escouade vélo.

Coup d'oeil sur cet article

À la suite d'un accident à bicyclette, la cheffe de Transition Québec, Jackie Smith, propose la mise en place d'une escouade vélo.

• À lire aussi: Les chefs interpellés pour sauver l’église du Très-Saint-Sacrement

• À lire aussi: Élections municipales: cinq candidats à la mairie pour séduire Québec

Le parti croit que le vélo est traité comme un «moyen de transport de seconde zone» à Québec. En effet, plaide la cheffe Jackie Smith, les camions et autos entravent très souvent la circulation des cyclistes en se stationnant sur les voies cyclables, en bordure de rue. Mme Smith a d'ailleurs récemment subi un accident de vélo, alors qu'elle voulait s'arrêter pour photographier un camion qui lui bloquait la voie.

«On n’accepterait jamais que des véhicules se stationnent en plein centre de la rue et bloquent le trafic automobile. Le fait qu’on tolère ça pour les pistes cyclables, ça démontre à quel point le cyclisme est vu comme un moyen de transport de seconde classe», a soutenu la colistière de Mme Smith, Madeleine Cloutier, candidate dans Limoilou.

Pour pallier ce problème, Transition Québec propose la création d'une escouade, qui aurait pour mandat d'aviser les conducteurs qui se stationnent illégalement dans les voies cyclables et de s'assurer que les chantiers en bordure de rue offrent une voie de contournement pour les piétons et les cyclistes. Cette brigade serait inspirée de ce qui se fait à Montréal, a indiqué la cheffe. L'escouade, qui distribuerait des avertissements, pourrait éventuellement avoir un pouvoir coercitif d'émettre des contraventions, entrevoit le parti.

À voir aussi