/news/coronavirus
Navigation

Vaccination: certains travailleurs de la santé toujours réticents

Vaccination: certains travailleurs de la santé toujours réticents
AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’entrée en vigueur le 15 octobre prochain de la vaccination obligatoire du personnel de la santé pourrait mettre des services sur la corde raide, notamment dans la région de la Matapédia, au Bas-Saint-Laurent. 

• À lire aussi: COVID-19: le Québec compte 701 nouveaux cas et 2 décès supplémentaires

Selon des informations obtenues par TVA Nouvelles, une dizaine d’employés de l’Hôpital d’Amqui, principalement du personnel infirmier, ne sont pas vaccinés dans le département d’obstétrique.

Des craintes sont donc ressenties concernant le maintien des services après la date d’entrée en vigueur de la mesure, mais le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) Bas-Saint-Laurent se veut rassurant.

Un nombre plus élevé d’employés ont cependant manifesté leur refus d’être vaccinés dans le réseau dans la Vallée-de-la-Matapédia, ont confirmé les autorités de la santé.

La haute direction du réseau de la santé collecte actuellement les informations pour avoir le portrait précis sur la vaccination du personnel, l’objectif des dirigeants étant de maintenir complètement les services.

«Il y a peut-être un peu plus de gens du côté de la Matapédia, d’après les données préliminaires dont on dispose. Ceci étant dit, avant de voir l’impact sur les services au complet et de voir ce qu’est-ce que ça pourrait avoir comme répercussions sur les soins, on va attendre d’avoir l’information», a expliqué Dr Jean-Christophe Carvalho, président-directeur général adjoint, CISSS Bas-Saint-Laurent.

«Évidemment, même s’il y a des gens qui ne sont pas vaccinés, nous ce qu’on va essayer de faire, c’est de maintenir les services», a-t-il poursuivi.

Des réorganisations pourraient avoir lieu pour maintenir les services une fois que le portrait complet de la vaccination sera effectué.

«On veut travailler en collaboration avec nos employés, qui pour l’instant, refusent la vaccination, ceux qu’on voit qu’on pourrait accompagner et rassurer, bien voir ce qu’on est en mesure de faire», a ajouté Dr Carvalho.

Près de 95 % du personnel a reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19, selon des chiffres divulgués plus tôt cette semaine lors du conseil d’administration du CISSS Bas-Saint-Laurent.

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres