/finance
Navigation

Comment accroître la valeur d’une propriété?

0925 CASA Réno
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Lorsqu’il est question d’accroître la valeur de sa propriété, quelles sont les rénovations à envisager pour attirer les acheteurs potentiels ? Nous avons posé la question à deux courtiers immobiliers québécois.

Stefanie Cadou, courtière immobilière chez Royal LePage Village, n’y va pas par quatre chemins. Pour obtenir un maximum de valeur pour sa maison, l’entretien est très important. « L’entretien va éviter que la maison se dévalue, explique la professionnelle de l’immobilier. Par exemple, une toiture qui est âgée, des fissures dans une fondation ou des problèmes de plomberie, ce sont des dépenses qui ne sont pas agréables et qu’un potentiel acheteur n’aura pas envie de couvrir. »

Elle conseille donc de prendre soin de sa propriété et de faire les rénovations au fur et à mesure qu’elles sont nécessaires, afin de maintenir la valeur de sa propriété. Par exemple, « le remplacement du toit, la mise à niveau des systèmes de chauffage et de climatisation ou encore le remplacement des fenêtres et des portes deviennent essentiels lorsque le cycle de vie de ces éléments tire à sa fin », explique l’Institut canadien des évaluateurs (ICE) dans un document destiné aux propriétaires qui veulent se lancer dans des rénovations.

0925 CASA Réno
Photo Adobe Stock

La cuisine, en premier

Selon un sondage pancanadien mené en 2018 auprès de plus de 750 professionnels de l’immobilier de Royal LePage, rénover sa cuisine pourrait rapporter gros aux futurs vendeurs puisque cela permettrait d’accroître la valeur d’une propriété de plus de 12,5 %. « La cuisine a toujours été la pièce à rénover, explique Marc Lefrançois, courtier immobilier chez Royal LePage Tendance. C’est un classique. Surtout que la cuisine est maintenant au centre de la maison. Elle est souvent ouverte sur une salle familiale ou une salle à manger. »

0925 CASA Réno
Photo Adobe Stock

« Si vous pensez rester encore quelques années dans la maison, cela vaut le coup de refaire complètement sa cuisine ou sa salle de bain, car vous allez en profiter », déclare Stefanie Cadou.

0925 CASA Réno
Photo courtoisie

Que ce soit pour la cuisine ou pour la salle de bain, il convient de faire des rénovations ou une mise à niveau neutre, en harmonie avec le reste de la maison. « Il faut toujours penser que les rénovations que vous faites ne sont pas forcément ce que l’acheteur avait en tête, explique Stefanie Cadou. Les rénovations, contrairement à l’entretien, restent une question de mode de vie et de goût personnel. Et tout le monde n’est pas designer... »

0925 CASA Réno
Photo courtoisie

Si un propriétaire souhaite se lancer dans des rénovations majeures de sa propriété pour significativement en augmenter la valeur, il doit effectuer ses recherches en premier lieu. « Il faut toujours prendre en compte le quartier et le voisinage, conseille Marc Lefrançois. Il faut toujours regarder le prix moyen et prioriser ses choix. On ne veut jamais être le château du quartier. »

Avec la pandémie, les besoins des Québécois ont changé. « Tous les acheteurs veulent un espace de travail, dit Stefanie Cadou. Cela peut être une petite alcôve ou encore une chambre supplémentaire. Le sous-sol, ce n’est vraiment pas idéal. »

0925 CASA Réno
Photo courtoisie

Marc Lefrançois remarque quant à lui que les Québécois veulent des espaces plus lumineux. Parmi les rénovations qu’il recommande, celle de faire une ouverture, comme ajouter une fenêtre, à une pièce sombre. « Ce n’est pas une mode, je pense que cela va perdurer puisque les gens travaillent plus de la maison. »

À court terme

Maintenant, prenons le scénario d’un propriétaire qui aimerait faire quelques rénovations avant de vendre, à court terme, sa propriété. Il voudra alors entreprendre des rénovations générant le meilleur rendement sur le capital investi. « Il existe des méthodes de rénovation de rafraîchissement qui sont moins onéreuses, mais qui rapportent beaucoup », explique Stefanie Cadou.

Le courtier immobilier conseille de nettoyer et d’organiser sa maison pour que tout ait l’air propre et impeccable. « C’est un symbole de bon entretien de la maison ! Remplacez le coulis de la salle de bain, par exemple. Les futurs acheteurs porteront moins attention au fait que la salle de bain date de 30 ans. »

0925 CASA Réno
Photo courtoisie

Prochaine étape : donner un bon coup de peinture fraîche, avec des couleurs neutres, dans toute la maison, enlever le papier peint et arracher la moquette. « Tout le monde est allergique, tant psychologiquement que physiquement, à la moquette. Arrachez cela, reconditionnez les planchers en dessous ou alors installez un nouveau plancher, cela rapporte beaucoup ! Il faut dépersonnaliser au maximum. »

0925 CASA Réno
Photos Courtoisie, BMR et Benjamin Moore

Pour ce qui est de la cuisine, il existe des façons de redonner un coup de fraîcheur, à moindre coût. « On appelle cela le resurfacing, décrit Stefanie Cadou. Des compagnies peinturent les armoires. Vous pouvez aussi conserver les caissons et changer les portes. C’est un peu plus onéreux, mais c’est plus durable qu’un simple coup de peinture. »

Dans les deux cas, il faut penser à changer la robinetterie, les comptoirs et le dosseret pour un coup de fraîcheur visible et un effet « waouh ». 

0925 CASA Réno
Photo courtoisie

La valeur des rénovations extérieures 

0925 CASA Réno
Photo Adobe Stock

La pandémie a beaucoup changé le rapport à l’extérieur de nombreuses familles québécoises. Privées de vacances à l’étranger, beaucoup d’entre elles ont décidé d’investir dans leurs espaces extérieurs, en aménageant une nouvelle terrasse, une cour ou encore... en construisant une piscine. Ces propriétés ont pris de la valeur à court terme, mais pas forcément à long terme.

« Il faut surtout se méfier de la piscine, car cela peut décourager les acheteurs à cause de l’entretien, des coûts supplémentaires et des questions de sécurité pour les jeunes enfants », remarque Stefanie Cadou, courtière immobilière chez Royal LePage Village. Un jardin clôturé ou une terrasse apportent une valeur ajoutée certaine.

Marc Lefrançois, courtier immobilier chez Royal LePage Tendance, apporte un bémol sur les travaux de paysagement. « On peut se perdre là-dedans. Un paysagiste professionnel, cela peut vous coûter 100 000 $ pour un terrain de 4000 pieds. Et c’est sans compter l’entretien annuel ! »