/entertainment/movies
Navigation

Le FNC sera de retour en salle

Le festival mise sur une formule hybride

ITALY-CINEMA-VENICE-FILM-FESTIVAL-MOSTRA
Photo AFP Après avoir remporté le prix de la meilleure réalisation à la Mostra de Venise, la cinéaste néo-zélandaise Jane Campion viendra présenter son film The Power of the Dog au FNC.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir dû se contenter d’une édition essentiellement virtuelle l’an passé, le Festival du nouveau cinéma (FNC) renouera avec son public « en personne » cette année, afin de célébrer comme il se doit son 50e anniversaire.

• À lire aussi - Rentrée culturelle: 5 festivals

C’est donc dans une formule hybride (en salle et en ligne) que la 50e édition du FNC, le doyen des festivals de cinéma au Canada, sera présentée à Montréal, du 6 au 17 octobre. Si on ne peut pas encore parler d’un véritable retour à la normale, cette cuvée 2021 du FNC permettra aux cinéphiles vaccinés de redécouvrir l’ambiance d’un festival de cinéma. 

« L’an dernier, Montréal était passé en zone rouge 48 heures avant le lancement de notre programmation, ce qui fait qu’on n’avait pas été en mesure d’organiser les projections qu’on voulait, a rappelé le directeur général du FNC, Nicolas Girard Deltruc.

« On avait été obligés de rembourser tout le monde et de déplacer tout le festival sur notre plateforme en ligne. Cette année, on garde la plateforme en ligne, mais 99 % des films auront aussi une projection physique sur grand écran. C’est une grande satisfaction pour nous. »

La programmation de cette 50e édition, qui a été dévoilée mardi, propose une sélection de 281 films, dont 86 longs métrages. Plusieurs titres ayant déjà brillé dans les plus grands festivals internationaux figurent au menu, dont les nouvelles œuvres des cinéastes Jacques Audiard (Les Olympiades), Sean Baker (Red Rocket), Paolo Sorrentino (La main de Dieu), Joaquim Trier (Julie [en 12 chapitres]) et Jane Campion (The Power of the Dog). 

Une visite de Jane Campion

Jane Campion se déplacera d’ailleurs à Montréal pour présenter The Power of the Dog au public québécois, mais aussi pour offrir aux festivaliers une Classe de maître, le 7 octobre, au Cinéma Impérial. 

« On y a rêvé longtemps, lance la directrice de la programmation du FNC, Zoé Protat, à propos de la visite de la réalisatrice de La Leçon de piano dans la métropole. 

« On est contents de pouvoir présenter The Power of the Dog, qui est un film magnifique, mais aussi d’avoir Jane Campion ici à Montréal pour échanger avec le public. C’est un magnifique point d’orgue de cette 50e édition. » 

  • Le 50e Festival du nouveau cinéma aura lieu en salle du 6 au 17 octobre et en ligne jusqu’au 31 octobre.  

À VOIR AUSSI...