/news/currentevents
Navigation

Vol à Saguenay: le cœur de Mgr Racine aurait été jeté aux ordures

Le président de la fabrique Saint-François-Xavier, Jean Grimard, et Maude Thériault, marguillière, peinent à croire que des individus ont volé et jeté l’urne contenant le cœur de Mgr Dominique Racine.
Photo d'archives, Agence QMI Le président de la fabrique Saint-François-Xavier, Jean Grimard, et Maude Thériault, marguillière, peinent à croire que des individus ont volé et jeté l’urne contenant le cœur de Mgr Dominique Racine.

Coup d'oeil sur cet article

La communauté religieuse de Chicoutimi est «extrêmement peinée» d’apprendre que le cœur de Mgr Dominique Racine, volé il y a deux semaines, aurait vraisemblablement été jeté aux ordures.

• À lire aussi: La cathédrale a besoin d’argent après le vol grossier

«Je suis vraiment bouleversé. Je manque de mots. Je n’en reviens pas», mentionne le prêtre de la paroisse, l’abbé Dinko Honoré Ntumba, encore sous le choc lorsque joint par Le Journal.  

«J'étais triste [en apprenant le vol], mais j’avais toujours espoir qu’on le retrouve ou qu’on le ramène, mais là, tout espoir est perdu. C’est une déception totale», poursuit l’homme d’Église.

Sans pouvoir confirmer hors de tout doute que la relique a été jetée aux poubelles, le Service de police de Saguenay affirme qu’il s’agit, pour le moment, de l’hypothèse «la plus plausible». La piste est toutefois «difficilement vérifiable», affirme le porte-parole Bruno Cormier. 

Geste gratuit

La tristesse est aussi grande chez les membres de la fabrique Saint-François-Xavier de Chicoutimi, atterrés d’apprendre qu’une relique détenant autant de valeur spirituelle a pu être vulgairement jetée dans un conteneur à déchets. 

«C’est un geste gratuit que je trouve inqualifiable. C’est vraiment incroyable» lance le président de la fabrique, Jean Grimard. 

«C’est désolant. C’est un objet que l’on conservait depuis de nombreuses années et qui était un élément important pour le centième anniversaire de la cathédrale, l’an prochain», poursuit de son côté la marguillière, Maude Thériault. 

Selon M. Grimard, informé du malheureux dénouement de cette affaire mardi, les suspects seraient deux jeunes. Aucune arrestation n’a toutefois encore été effectuée par les policiers. 

Les malfaiteurs se seraient ainsi rapidement débarrassés de l’objet sacré en le jetant dans le conteneur à déchets d’un immeuble d'habitation situé près de la cathédrale, quelques heures à peine après l’avoir dérobé, a appris M. Grimard.  

«Si on avait su rapidement, peut-être qu’on aurait pu le récupérer, mais on l’a su très tard. Et, aller dans un site d’enfouissement, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin», se désole-t-il. 

Arrestations

Les policiers de Saguenay affirment que l’enquête est toujours en cours. Ils sollicitent l’aide de la population, dans le but de mettre la main au collet des voleurs.   

«Si on reçoit de nouvelles informations, c’est sûr qu’elles seront validées et vérifiées. Ça reste un vol qui n’a pas été élucidé», indique M. Cormier.  

Le vol, qui n’est pas sans rappeler celui du cœur du frère André, le fondateur de l’Oratoire Saint-Joseph, en mars 1973, est survenu dans la nuit du 14 au 15 septembre dernier.  

Les cambrioleurs ont brisé les portes d’entrée pour s’introduire dans le bâtiment. Ils y ont également dérobé de l’argent, des objets destinés à la Société de Saint-Vincent-de-Paul, du café et des collations destinés aux employés, en plus de faire du grabuge «un peu partout» dans l’église.  

Les dégâts s’élèvent à «quelques milliers» de dollars, souligne M. Grimard. 

Il s’agissait du deuxième vol à survenir à la cathédrale de Chicoutimi, depuis le début de l’été dernier. 

– Avec la collaboration de Jérémy Bernier

Qui est Mgr Dominique Racine?    

  • Né en 1828 à Loretteville.
  • Il fonde le Séminaire de Chicoutimi en 1873.
  • Il est nommé premier évêque du diocèse de Chicoutimi en 1878.
  • Il est décédé en 1888 à l’Hôtel-Dieu Saint-Vallier de Chicoutimi. Il est alors exposé en chapelle ardente et ses restes sont envoyés à la cathédrale.
  • La cathédrale de Chicoutimi est située sur la rue Racine, qui porte son nom en son honneur.
  • Il était considéré comme un homme « près des gens » qui avait à cœur sa communauté.