/news/provincial
Navigation

Des logements sociaux à la place de la centrale Victoria pour Québec 21

Gosselin dit vouloir travailler avec le communautaire pour développer le projet

Le candidat à la mairie et chef de Québec 21, Jean-François Gosselin
Photo Pierre-Paul Biron Le candidat à la mairie et chef de Québec 21, Jean-François Gosselin

Coup d'oeil sur cet article

Québec 21 s’est engagée jeudi à construire des logements sociaux sur les terrains de l’actuelle centrale de police Victoria, sans toutefois préciser les détails logistiques et financiers de son engagement.

L’annonce s’est faite sur le terrain de la centrale de police, qui doit déménager en 2023. L’administration Labeaume avait prévu y ériger un parc, mais Jean-François Gosselin et son équipe ont une vision différente.

«Je me promène régulièrement dans le parc Victoria et c’est déjà un grand espace vert, il y en a déjà beaucoup. On n’a pas besoin d’espaces verts et la localisation pour des logements sociaux est parfaite. Près du parc Victoria, près des services, près de plusieurs organismes, près du transport en commun», a illustré le candidat à la mairie.

Questionné sur le détail du projet, M. Gosselin s’est refusé à donner des chiffres sur le nombre de logements ou les coûts potentiels.

«On en a discuté à l’interne, mais notre position est d’annoncer notre intention [...] et de travailler avec les organismes comme l’Office municipal d’habitation pour bien définir les besoins, comme le nombre de logements et les services présents», explique le chef de Québec 21.

L’idée apparaît toutefois logique pour la formation politique, les «besoins étant grands» et la ville étant «déjà propriétaire du terrain».

Québec 21 s’est aussi engagée à relever les cibles de construction d’autres logements accessibles sur le territoire, visant 5000 logements sociaux et 1000 logements abordables sur un horizon de 10 ans.

Culture

Québec 21 a aussi profité de cette conférence de presse pour annoncer des investissements en culture.

Une enveloppe supplémentaire de 900 000$ sera disponible pour réaliser des activités culturelles et patrimoniales.

«Notre volonté derrière cet investissement: donner plus de latitude aux élus des arrondissements pour soutenir les idées locales qui font la fierté des quartiers», a indiqué Manoushka Blanchet, candidate dans Sainte-Thérèse-de-Lisieux.

Marchand – Gosselin

Jean-François Gosselin a aussi réagi à la sortie de son opposant de Québec forte et fière, qui affirmait plus tôt cette semaine «mener le show» puisque les autres candidats s’affairaient, selon lui, à critiquer ses idées plutôt qu’à proposer les leurs.

«Au nombre d’erreurs qu’il fait depuis 10 jours, imaginez quatre ans», a tout simplement lancé le chef de Québec 21, refusant d’aller plus loin.

«Je ne veux pas lui donner l’impression que sa campagne va bien», s’est contenté de dire M. Gosselin.

Des commentaires qui ne semblent pas avoir affecté son opposant.

«Il prend ses désirs pour la réalité. Il rêve qu’on fasse des erreurs parce que c’est la façon qu’il a de se remonter, en abaissant les autres. [...] Nous avons l’initiative et on va continuer de la garder», a répondu Bruno Marchand.

ÀVOIR AUSSI: