/world/europe
Navigation

Roumanie: un nouvel incendie dans un hôpital fait 9 morts

Roumanie: un nouvel incendie dans un hôpital fait 9 morts
AFP

Coup d'oeil sur cet article

BUCAREST, Roumanie | Un nouvel incendie dans un hôpital en Roumanie, le troisième en moins d’un an, a coûté la vie à neuf malades de la COVID-19 à Constanta (sud-est), selon les autorités qui ont annoncé l’ouverture d’une enquête. 

• À lire aussi - Syrie: les hôpitaux du nord touchés de plein fouet par une flambée de COVID-19

« Neuf patients sont morts dans un incendie qui s’est déclaré dans l’unité de soins intensifs de l’hôpital de maladies infectieuses de Constanta », une ville roumaine des bords de la mer noire, a indiqué l’Inspection générale des services d’urgence (IGSU) dans un communiqué.  

« Les pompiers sont toujours à l’intérieur de l’hôpital, mais l’incendie a été éteint », a précisé à l’AFP le porte-parole de l’inspection locale, Razvan Parconie. Selon lui, une centaine de malades ont dû être évacués.

Les causes de l’incendie ne sont pas connues pour l’instant, a déclaré le ministre de la Santé Attila Cseke, précisant qu’une enquête avait été ouverte.

Rassemblés devant l’hôpital, des proches des victimes ont accusé les autorités d’« incompétence ».

« L’histoire se répète, rien n’a été fait pour améliorer les conditions dans les hôpitaux », a lancé une femme, affirmant que sa mère avait trouvé la mort dans l’incendie, selon des images retransmises en direct par les télévisions locales.

Roumanie: un nouvel incendie dans un hôpital fait 9 morts
AFP

La directrice de l’hôpital Stela Halichidis a pour sa part assuré que plusieurs défaillances constatées en janvier lors d’un contrôle des installations électriques et de chauffage avaient été corrigées. 

Cette tragédie intervient alors que ce pays manque cruellement de lits de soins intensifs, en pleine quatrième vague, particulièrement virulente, de la pandémie de coronavirus.

Jeudi, plus de 1300 malades de la COVID-19 étaient hospitalisés en soins intensifs et 12 000 nouveaux cas recensés en 24 heures, un record depuis le début de la crise sanitaire, qui a fait au total 37 041 morts.

En Roumanie, pays aux infrastructures hospitalières vétustes, cinq patients étaient morts en janvier dans l’incendie d’un hôpital de Bucarest, deux mois après un incendie dans un établissement de Piatra Neamt (nord-est) qui avait coûté la vie à 15 malades.

En avril, trois malades de la COVID-19 en réanimation à Bucarest étaient morts après une défaillance du système d’alimentation en oxygène.

Après ces drames, les autorités avaient annoncé des contrôles dans les unités de soins intensifs du pays, alors que moins d’un tiers des 670 établissements hospitaliers roumains respectent les normes incendie, selon les experts.

À VOIR AUSSI...