/news/politics
Navigation

Élections municipales de Sept-Îles: Steeve Beaupré espère incarner le renouveau

Coup d'oeil sur cet article

Une course à trois a désormais lieu pour les élections municipales de Sept-Îles, sur la Côte-Nord, où le candidat et avocat Steeve Beaupré souhaite incarner le renouveau.

Depuis qu’il a annoncé son intention de briguer le poste de maire de Sept-Îles en juillet dernier, l'homme de 44 ans a constaté un désir de changement des citoyens, ce qui lui a d’ailleurs inspiré son slogan de campagne: «Tous ensemble vers le changement».

Même s’il n’a jamais siégé au conseil municipal de Sept-Îles, contrairement à son adversaire Michel Bellavance, il estime avoir toutes les compétences pour diriger la Ville.

«Je suis prêt à relever ce défi-là, à démontrer aux gens qu’ils doivent faire confiance à un nouveau visage. Qu’ils doivent faire confiance à quelqu’un qui n’arrive pas directement du domaine municipal et qui va arriver avec un air de changement et des nouvelles propositions, tout en conservant et en gardant à l’esprit qu’on ne peut pas détruire ce qui a été fait par le précédent conseil et le maire sortant», a expliqué M. Beaupré.

Si son programme électoral ne sera publié qu’au cours de la prochaine semaine, Steeve Beaupré a déjà plusieurs priorités en tête.

Il souhaite notamment attirer des travailleurs à Sept-Îles, plus particulièrement des jeunes, qu’il compte séduire par le développement d’infrastructures de qualité, dont la construction d’un nouvel aréna.

Au sujet de l’hôtel de ville, le candidat croit que la construction d’un bâtiment neuf est souhaitable et envisageable, sans toutefois en faire une priorité.

M. Beaupré a également indiqué qu’il souhaitait s’attaquer à la qualité de vie des aînés en s’engageant à faire pression pour que le gouvernement du Québec développe un projet de maison des aînés à Sept-Îles.

Sur le thème du développement économique, il met de l’avant l’arrivée de nouvelles industries, mais pas à n’importe quel prix.

«Tout est une question de création d’emplois. Tout doit se faire en ordre, selon les règles de l’art et toujours dans le respect des règles environnementales. On a une qualité de vie extraordinaire à Sept-Îles. On a l’eau, les îles, on veut garder une qualité d’air adéquate», a-t-il précisé.

Interrogé par des citoyens à plusieurs reprises au sujet du projet de mine Arnaud, Steeve Beaupré a laissé entendre qu’il soumettrait la question aux citoyens par un référendum.

Quant à la candidature surprise de Steve Trudel, le troisième candidat à solliciter le poste de maire, Steeve Beaupré s’est questionné sur la légitimité de cette démarche puisque l’homme a quitté la région il y plusieurs années.

«Il se présente comme candidat à la mairie alors qu’il ne réside pas ici. J’ai des interrogations et des préoccupations», a-t-il souligné.

Steeve Beaupré entend faire une campagne électorale de terrain et aller à la rencontre des citoyens pour faire connaître ses idées, en espérant que les relations acrimonieuses entre les équipes des candidats qui ont marqué la dernière campagne électorale ne se reproduiront pas.