/news/provincial
Navigation

Marchand promet 500 000$ pour une solution contre la pénurie de main-d'œuvre

Marchand promet 500 000$ pour une solution contre la pénurie de main-d'œuvre
Photo Stéphanie Martin

Coup d'oeil sur cet article

L'équipe de Bruno Marchand promet d'investir 500 000$ dans un nouveau centre TAQ pour la réinsertion en emploi dans l'est de la ville si elle est portée au pouvoir.

• À lire aussi: Une lutte captivante en basse-ville de Québec

• À lire aussi: Un candidat antitramway avec Québec Forte et Fière

Bruno Marchand et des membres de Québec Forte et Fière (QFF) en ont pris l'engagement lundi matin devant le mégacentre de l'organisme, rue Rideau, dans l'ouest de la ville.

«On veut créer entre 150 et 200 nouveaux emplois sur quatre ans», a indiqué M. Marchand. Aux côtés de Gabriel Tremblay, directeur général de TAQ, M. Marchand a pris l'engagement également de faire des représentations auprès du gouvernement pour compléter le montage financier du projet estimé à 5 M$. 

TAQ permet à des personnes ayant des limitations de reprendre leur place sur le marché du travail. Les employés offrent des services de manutention, d'emballage, d'assemblage à des entreprises, comblant ainsi un besoin en main-d'œuvre.

M. Tremblay a rappelé que 8000 personnes handicapées bénéficient de l'aide sociale dans la région et que 500 à 600 d'entre elles auraient un potentiel de faire un retour sur le marché du travail. Le centre dans l'est de la ville pourrait les accueillir, mais pour cela, il faut aussi obtenir des subventions salariales de la part du gouvernement. 

M. Marchand explique que «quand on fait le calcul de la contribution de ces gens-là versus le coût de l'aide sociale, c'est un gain financier de rentabilité directe».

«Il y a beaucoup de travail à faire et je compte sur l'équipe de Bruno pour les prochains quatre ans pour faire changer les choses», a exprimé M. Tremblay, qui compte également formuler sa demande aux autres partis en lice pour l'élection de novembre.

«Le terrain pour implanter le futur centre n'est pas ciblé, a indiqué M. Marchand. Mais on veut l'établir dans l'est pour desservir des gens qui peuvent difficilement se déplacer à l'autre bout de la ville.» 

À VOIR AUSSI   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.