/news/currentevents
Navigation

[EN IMAGES] Alarme générale pour un incendie dans un édifice de la Davie

Un important incendie dans des bâtiments désaffectés mobilise plus de 70 pompiers à Lévis

Coup d'oeil sur cet article

Un spectaculaire incendie a ravagé deux bâtiments désaffectés du chantier maritime Davie mercredi, forçant l’évacuation des travailleurs et l’arrêt complet des activités.

• À lire aussi: Incendie suspect dans un garage désaffecté de Limoilou 

Le brasier s’est déclaré peu avant 11 h dans le bâtiment 37 du chantier naval. Rapidement, le feu s’est propagé à l’entrepôt voisin et a pris de l’ampleur. Heureusement, l’incendie a pu être circonscrit à ces immeubles.

Photo Agence QMI, Marc Vallières

« Ce sont des bâtiments qui sont désaffectés et dont la démolition était déjà prévue », explique le porte-parole du chantier, Marcel Poulin.

En une heure environ, le feu s’était propagé à la presque-totalité des vieux bâtiments de bois, crachant un épais panache de fumée noire, facilement visible de l’autre côté du fleuve. 

Photo Pierre-Paul Biron

Des flammes imposantes jaillissaient aussi de l’embrasement, qui dégageait une impressionnante chaleur à un certain moment. 

Photo Agence QMI, Marc Vallières

Plus de 70 pompiers

L’ampleur du brasier a d’ailleurs forcé le déclenchement d’une alarme générale par les pompiers de Lévis, ramenant au boulot l’ensemble des effectifs du service.

« On avait plus de 70 pompiers sur l’incendie, mais ça monte à une centaine si on ajoute ceux qui ont été rappelés au travail pour couvrir le reste de la ville pendant ce temps. Pour une ville comme Lévis, c’est vraiment une intervention majeure », souligne Luc de la Durantaye, directeur du service incendie.

Photo Pierre-Paul Biron

Sur place, les pompiers ont dû se contenter d’un travail défensif pour éviter la propagation à d’autres bâtiments du complexe maritime. 

Heureusement, l’entrepôt n’abritait aucun produit chimique ou explosif qui aurait pu compliquer la tâche des sapeurs. 

Photo Agence QMI, Marc Vallières

 Travailleurs à la maison

De son côté, la direction du chantier a indiqué avoir renvoyé l’ensemble de ses travailleurs à la maison en raison de l’incendie. 

« Par sécurité, on a évacué tous les bâtiments adjacents. Par la suite, tous les employés ont été renvoyés à la maison en raison de la coupure de courant demandée par Hydro-Québec », explique Marcel Poulin.

Photo Pierre-Paul Biron

Heureusement, personne ne se trouvait dans les bâtiments touchés.

En après-midi, la Davie a aussi annoncé l’annulation du quart de travail de soir en raison de l’incident. « Nous réévaluerons la situation pour la suite des choses », indique M. Poulin.   

À VOIR AUSSI