/sports/hockey/canadiens
Navigation

Connor McDavid reprend la tête de notre top 50 des joueurs de la LNH

HKN-HKO-SPO-EDMONTON-OILERS-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

La question revient chaque saison. Connor McDavid ou Nathan MacKinnon? Peu importe votre réponse, elle ne soulèvera pas la controverse.

McDavid ou MacKinnon?     

  • Consultez le top 50 à la fin de ce texte.   

La saison dernière, j’avais choisi MacKinnon. Son équipe avait connu de bons moments à l’intérieur d’un calendrier écourté en raison de la COVID-19.

Cette saison, les exploits de McDavid dans le cadre d’une compétition de 56 matchs ont été si nombreux qu’il est vraiment difficile de ne pas lui accorder le premier rang.

MacKinnon a été solide lui aussi, mais pas autant que la saison précédente. Les blessures ont sûrement ralenti le joueur de centre de l’Avalanche du Colorado, et reconnaissons que McDavid a dominé la ligue.

En séries

Les résultats en séries éliminatoires, c’est une autre histoire. Il ne fait aucun doute que l’Avalanche est une meilleure formation que celle des Oilers. McDavid a fait chou blanc. Mais qu’attendait-on des Oilers? Cependant, dans le cas du Colorado, cette équipe n’a pas atteint la série finale comme le prévoyaient les observateurs. Élimination après deux tours.  

Trophée Hart

Pour bien illustrer la domination de McDavid, il a maintenu une moyenne de 1,88 point par match l’an dernier. On n’avait pas vu un tel résultat au cours des 10 dernières années. Également, il a été un choix unanime dans la course pour le trophée Hart remis au joueur le plus utile à son équipe.

Des chiffres confirmant son statut de joueur d’exception.

Par ailleurs, il y a un gardien qui a dominé sa profession et ça lui confère le troisième rang. Andrei Vasilevskiy a été le grand leader de son équipe. Quand on demande à Julien Brisebois comment il entend remplacer le trio de Yanni Gourde, Blake Coleman et Barclay Goodrow, il réagit avec un nom : «Nous avons toujours Andrei Vasilevskiy». 

Pendant les séries éliminatoires, il a été exceptionnel. Il a gagné trois matchs décisifs en inscrivant des jeux blancs. Il a sorti son équipe d’impasse en plusieurs occasions. Il est un gardien qui exerce un tel impact que le Lightning devient une formation qu’on doit inscrire, tous les ans, parmi les aspirantes à la coupe Stanley. Et, autre point, il dispute plusieurs matchs par saison.

Entre-temps, quelques nouveaux visages apparaissent dans le décor des meilleurs défenseurs de la ligue. Cale Makar a sans aucun doute été celui qui s’est démarqué avec Adam Fox, récipiendaire du trophée Norris. Le vétéran Victor Hedman demeure dans le groupe des 10 meilleurs patineurs en raison des responsabilités qu’on lui confie.

Un impact énorme au Minnesota

À noter aussi Charlie McAvoy, des Bruins, qui, chaque saison, parvient à donner à la brigade défensive de son équipe un peu plus de lustre.   

Quelques recrues ont également perçu notre classement des 50 meilleurs joueurs. Kirill Kaprizov, du Wild du Minnesota, a fait sauter la banque même s’il n’a disputé qu’une seule saison dans la Ligue nationale. Son impact au sein du Wild du Minnesota a été énorme. Cette équipe contre toute attente a terminé au troisième rang de la division ouest.  

Un joueur qui est en chute libre est Evgeni Malkin.  

VOICI LA COMPILATION DES 50 MEILLEURS JOUEURS

1 +1
Connor
McDAVID
Edmonton
Une saison de 105 points en 56 matchs a permis à McDavid de reprendre le premier rang devant MacKinnon. McDavid a multiplié les brillantes performances l’an dernier et il a dominé son sport en jumelant l’ardeur au travail à son talent exceptionnel.
2 -1
Nathan
MacKINNON
Colorado
L’effort déployé par MacKinnon lui permet de profiter pleinement de sa vitesse hors du commun, de son sens du devoir et surtout de sa force physique. Son équipe a cependant échoué une autre fois, comme celle de McDavid, lors de la compétition du printemps.
3 +14
Andrei
VASILEVSKIY
Tampa Bay
Le bon vieux cliché. Si vous avez à disputer un match ultime, finale de la Coupe Stanley, quel sera votre premier choix? Vasilevskiy a gagné indiscutablement le titre du meilleur gardien de la ligue, un gardien qui va sortir son équipe de l’impasse, qui a appris à gagner dans l’adversité.
4 +6
Auston
MATTHEWS
Toronto
Oublions pour un instant les déboires de Maple Leafs de Toronto. Auston Matthews est maintenant le franc-tireur le plus redoutable de la ligue. Il a marqué 41 buts en 52 matchs. S’il dispute une saison de 82 matchs, il surpassera le plateau des 50 buts. Peut-on penser à 60 buts?
5 +6
Nikita
Kucherov
Tampa Bay
D’accord, il a raté toute la dernière saison, mais quel impact a-t-il exercé au sein de sa formation lors des séries éliminatoires ! Un bon marqueur et aussi un brillant fabricant de jeux. Il est celui qui donne passablement de lustre à l’attaque à cinq du Lightning.
6 -2
Leon
DRAISAITL
Edmonton
Le joueur allemand des Oilers a encore répondu aux attentes. On l’imagine constamment aux côtés de McDavid, mais n’oublions pas qu’il est le pivot du deuxième trio des Oilers. En supériorité numérique, il forme un duo explosif avec son coéquipier McDavid.
7 -4
Victor
HEDMAN
Tampa Bay
Adam Fox a gagné le trophée Norris, mais Victor Hedman demeure le meilleur défenseur de la ligue. Il a joué en débit des blessures, il a été un joueur d’exception pendant toute la saison et les séries éliminatoires.
8 +21
Aleksander
BARKOV
Floride
Le meilleur attaquant «défensif» de la ligue, disons l’un des joueurs les plus polyvalents de la ligue. Barkov s’impose de plus en plus comme l’un des meilleurs de sa profession, pas étonnant que son équipe ait connu une saison intéressante.
9 -4
Artemi
PANARIN
NY Rangers
Il a récolté 58 points en 42 matchs. Un joueur possédant une vision exceptionnelle du jeu. Il a raté 14 matchs en raison de problèmes personnels. S’il avait disputé toutes les rencontres, les Rangers auraient-ils participé aux séries?
10 =
Patrick
KANE
Chicago
Année après année, il domine son équipe par son leadership et par les résultats sur la patinoire. Kane évoluera cette saison avec une équipe différente, un nouveau gardien, et un défenseur habile dans la relance de l’attaque.
11 +23
Cale
MAKAR
Colorado
Il n’a pas tardé à être admis dans le groupe des défenseurs élites de la Ligue nationale. Il a signé une entente de huit ans avec l’Avalanche. Rapide, il s’implique dans tous les aspects du jeu.
12 -5
Sidney
CROSBY
Pittsburgh
Son équipe a encore une fois subi l’élimination dès le premier tour des séries éliminatoires. Sa production n’est plus la même, sauf qu’il demeure Sidney Crosby, un joueur intense à chacune de ses présences sur la patinoire. Une super vedette.
13 =
Brad
MARCHAND
Boston
On le surnomme «La peste». Mais combien y a-t-il de pestes dans la Ligue nationale qui se retrouvent constamment parmi les meilleurs pointeurs? Et il est, sur le plan défensif, l’un des spécialistes en infériorité numérique !
14 -5
Alexander
OVECHKIN
Washington
Comme Crosby, il prend de l’âge, mais il demeure un acteur important et un patineur qui fait toujours courir les foules. A-t-il des chances de battre le record de buts de Wayne Gretzky? Une tâche colossale !
15 -7
Brayden
POINT
Tampa Bay
Le Lightning a misé juste. Un choix qui reflète bien l’excellence du département des recruteurs de cette organisation. Un brillant fabricant de jeux, un joueur qui s’illustre dans les moments importants.
16 +19
Mikko
RANTANEN
Colorado
Il est grand, il est imposant, et c’est un joueur qui découvre toujours l’espace lui permettant de travailler librement autour du filet de l’adversaire. Rantanen est l’un des meilleurs ailiers du hockey professionnel.
17 -9
David
Pastrnak
Boston
La COVID-19 a retardé son début de saison, mais, malgré tout, il a largement contribué aux succès des Bruins. Il a perdu des rangs au classement parce qu’il a été incapable de jouer avec le même aplomb que la saison précédente.
18 +8
Mitch
MARNER
Toronto
Il est celui que l’on pointe du doigt pour les insuccès des Maple Leafs en séries élimi- natoires. Mais, n’oublions pas la contribution qu’il apporte à son équipe. Marner possède beaucoup de talent autant en attaque qu’en défensive.
19 +14
Jonathan
HUBERDEAU
Floride
Finalement, il a l’occasion d’évoluer au sein d’une équipe mieux structurée, dirigée par un entraîneur de premier plan, Joel Quenneville. Avec Barkov, il représente un joueur d’exception et les résultats le démontrent clairement.
20 -5
Ryan
O’REILLY
St.Louis
Le capitaine des Blues n’a pas apprécié la fin de saison de son équipe, éliminée en quatre matchs d’affilée contre l’Avalanche. Il demeure un joueur polyvalent, le cœur de l’attaque de sa formation.
21 -3
Elias
PETTERSSON
Vancouver
Une saison à oublier pour le Suédois, mais son talent est indéniable. Incommodé par une blessure à un poignet, il a raté plusieurs matchs. L’attaquant le plus important de la formation.
22 -3
Sebastian
AHO
Caroline
Les Hurricanes ont de grandes ambitions et celui qui peut leur permettre d’aller très loin au cours de la prochaine campagne, c’est Aho. Il possède un talent exceptionnel et il s’illustre dans les deux sens de la patinoire.
23 NC
Adam
FOX
NY RANGERS
Il fallait bien faire une petite place pour le récipiendaire du trophée Norris. L’arrière n’a pas encore un curriculum vitae aussi garni que Hedman par exemple, mais son impact chez les Rangers est majeur.
24 -4
Patrice
BERGERON
Boston
Il préfère ne pas signer de nouveau contrat avant la fin de la saison. On peut le comprendre. Il prend de l’âge, le jeu n’a jamais été aussi rapide. Mais il demeure un fier compétiteur et l’un des centres les plus efficaces de la LNH.
25 -9
Connor
HELLEBUYCK
Winnipeg
On a cherché à améliorer la brigade défensive des Jets au cours de l’entre-saison. On a réussi dans une certaine mesure. Cependant, pour participer aux séries, le gardien devra multiplier les performances qui sortent de l’ordinaire.
26 +1
Alex
PIETRANGELO
Vegas
Une acquisition qui a transformé les Golden Knights. Un défenseur qui peut tout faire ; on l’utilise dans toutes les situations. Il s’est chargé de la brigade défensive de sa nouvelle équipe.
27 +12
Mika
ZIBANEJAD
NY Rangers
Un début de saison inquiétant pour le centre des Rangers, terrassé par la COVID-19. Mais en deuxième moitié du calendrier, il a repris là où il avait laissé la campagne précédente. Joueur autonome à la fin de 2021-2022.
28 NC
Charlie
McAVOY
Boston
La brigade défensive des Bruins repose sur un leader, un jeune patineur possédant plusieurs ressources. McAvoy aura encore plus de responsabilités cette saison en raison d’un changement majeur chez les gardiens à Boston.
29 -8
Mark
SCHEIFELE
Winnipeg
Il possède un gabarit imposant, il est un fier compé- titeur. Mais il lui arrive de perdre la tête, comme cela s’est produit contre le Canadien. Il demeure un joueur d’impact pour l’organisation.
30 +2
Mark
Stone
Vegas
Il a démontré à quel point il pouvait rendre service à son club, et de bien des façons. Cependant, son manque de rapidité lui a causé des soucis pendant les séries éliminatoires.
31 -8
Matthew
BARZAL
NY Islanders
Un joueur spectaculaire au sein d’une formation où l’on doit respecter les consignes très strictes de Barry Trotz. Barzal demeure tout de même la force de frappe de l’attaque des Islanders.
32 NC
Kirill
KAPRIZOV
Minnesota
Il a fait sauter la banque à sa première saison dans la LNH. Personne ne croyait qu’il pourrait soutirer autant d’argent au Wild. Spectaculaire et rapide, il a toutes les ressources pour être le leader de son équipe.
33 +3
Anze
KOPITAR
Los Angeles
Malgré les insuccès des Kings, Kopitar parvient à se démarquer en raison de son talent en attaque et de son efficacité sur le plan défensif. Un vétéran qui sera mieux encadré cette saison.
34 -3
Miro
HEISKANEN
Dallas
On lui a consenti un contrat de plusieurs millions de dollars. Il profitera cette saison de la présence de Ryan Suter, qui agira comme mentor à la ligne bleue. Heiskanen sera éventuellement un candidat au trophée Norris.
35 +5
Carey
Price
Montréal
Brillant pendant les récentes séries. Mais Price ratera environ les quatre premières semaines du calendrier régulier, peut-être plus. Sans lui, il sera difficile pour le CH de rivaliser dans l’Atlantique.
36 -14
Seth
JONES
Chicago
On reproche aux Blackhawks de lui avoir donné trop d’argent. Les observateurs estiment que Jones a tout le potentiel pour confirmer son statut de joueur élite de la LNH.
37 -9
John
CARLSON
Washington
Il a perdu des rangs au classement et j’ai longuement hésité à lui donner une place dans la liste des 50 meilleurs joueurs. Solide en attaque, mais il a connu des moments plus difficiles défensivement.
38 -14
Kyle
Connor
Winnipeg
Un marqueur naturel. Si on lui accorde la possibilité de s’installer confortablement dans le territoire offensif, il en fera payer le prix. Un ailier gauche qui a connu une excellente saison avec les Jets.
39 NC
Kristopher
LETANG
Pittsburgh
Il a vieilli, mais il demeure tout de même une valeur sûre pour la brigade défensive des Penguins. À 34 ans, il est le plus expérimenté et surtout le plus talentueux du groupe. Il passe de nombreuses minutes sur la surface de jeu.
40 -2
Zach
WERENSKI
Colombus
Sa plus grande force est la relance de l’attaque, et également son anticipation pour devenir une menace pour l’adversaire. On vient de lui donner un contrat faramineux, et du même coup, il est le joueur de concession chez les Blue Jackets.
41 +5
John
Tavares
Toronto
On posera la question plusieurs fois: les Maple Leafs auraient-ils battu le CH si Tavares n’avait pas été blessé lors du premier match? On ne connaîtra jamais la réponse. Un joueur intelligent.
42 NC
Brock
BOESER
Vancouver
On identifie souvent Pettersson comme étant le meilleur attaquant des Canucks, mais Boeser est un marqueur redoutable. Il joue un rôle de premier plan au sein de la formation.
43 -18
Evgeni
MALKIN
Pittsburgh
Est-ce la dernière saison de Malkin à Pittsburgh? Au cours des dernières années, il n’a pas répondu aux attentes, il a raté plusieurs matchs en raison des blessures. Mais il demeure un athlète d’exception quand il est en grande forme.
44 -3
Jaccob
SLAVIN
Caroline
On a vu son impact pendant les éliminatoires. Il est d’une grande fiabilité, il est le meilleur des siens à la ligne bleue. Il est le grand leader de la brigade défensive des Hurricanes.
45 -25
Roman
JOSI
Chicago
Il a perdu un peu de son lustre, mais Josi est un défenseur talentueux capable de s’illustrer autant dans son territoire que dans celui de l’adversaire. Son équipe a subi plusieurs changements.
46 NC
Marc-André
FLEURY
Chicago
Il fait miroiter qu’il pourrait disputer la dernière campagne de sa carrière. Et dans l’uniforme des Blackhawks. Il a joué un grand rôle dans les succès des Golden Knights la saison passée.
47 NC
Jake
GUENTZEL
PITTSBURGH
Un joueur qu’on oublie, et pourtant, il est l’un des meilleurs ailiers de la LNH. Il possède un bon tir, il parvient toujours à se démarquer et il est un marqueur naturel.
48 NC
Darnell
NURSE
Edmonton
Un arrière qui devrait être parmi les plus efficaces du circuit. Quelle saison il a connue avec les Oilers, passant plusieurs minutes sur la surface de jeu ! Il a répondu avec grande distinction aux responsabilités qu’on lui a confiées.
49 -4
Shea
THEODORE
Vegas
On aurait souhaité qu’il soit plus productif durant les séries, mais bon... Un défenseur qui se porte en attaque et qui est très rapide. Il a connu la meilleure saison de sa carrière.
50 -6
Jeff
PETRY
Montréal
Il a connu plus de bons moments que de mauvais au cours de la dernière campagne. Il sera le joueur clé de la brigade défensive du Tricolore, puisque Shea Weber sera absent. Forme un bon duo avec Joel Edmundson.
=
Par rapport au classement du joueur l’an dernier |
NC
Ne figuraient pas sur la liste l’an dernier

  

Notre dossier complet sur le CH :

À voir aussi