/news/coronavirus
Navigation

Les vaccinés avec AstraZeneca acceptés aux États-Unis

Le pays voisin a confirmé sa décision lundi

Coup d'oeil sur cet article

Les nombreux Québécois doublement vaccinés avec l’AstraZeneca pourront finalement entrer aux États-Unis dès le mois prochain alors que le pays a modifié ses règles sur les voyages. 

• À lire aussi: Une dose supplémentaire de vaccin anti-COVID-19 recommandée pour les personnes immunodéprimées

• À lire aussi: COVID-19: derniers essais positifs pour un cocktail d’anticorps d’AstraZeneca

« C’est formidable ! Je n’aurai plus à me casser la tête. J’aurais regretté être pénalisée à cause de la marque de mon vaccin », se réjouit Guylaine Larouche, une snowbird de 64 ans pleinement immunisée à l’AstraZeneca.

  • Écoutez la rencontre Foisy-Robitaille avec Philippe-Vincent Foisy, Antoine Robitaille et Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

La Saguenéenne envisageait jusqu’à récemment recevoir des doses d’un autre vaccin pour pouvoir passer le prochain hiver à Pompano Beach, en Floride. 

Les États-Unis lèveront le 1er novembre les restrictions en place depuis mars 2020 sur les voyages aériens internationaux pour les personnes entièrement vaccinées.

Vaccin pas approuvé

Or, le doute planait à savoir si les touristes immunisés avec l’AstraZeneca allaient pouvoir profiter de ces allègements, la Food and Drug Administration (FDA) n’ayant toujours pas approuvé ce vaccin.

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies américains (CDC) ont pourtant confirmé la nouvelle lundi, a rapporté La Presse canadienne.

Pour le Dr François Marquis, chef des soins intensifs de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, les États-Unis ont pris cette décision selon « un calcul pharmaco-économique ».

« Ils ont eu peur d’avoir un afflux de touristes à risque – des personnes retraitées –, d’engorger le système de la santé dans un État comme la Floride, déjà durement touché par la COVID », mentionne l’expert, mais « on sait maintenant que le vaccin AstraZeneca protège très bien ».

« Parce que l’argent des Québécois, c’est clair qu’ils le veulent », souligne-t-il. 

Et les frontières terrestres ?

Reste donc à savoir si les frontières terrestres ouvriront au même moment que les nouvelles réglementations entreront en vigueur en novembre.

Mais l’annonce du CDC est de bon augure, croient les voyageurs.

« On était censés être à New York en ce moment, mais on a retardé à cause de la fermeture des frontières et le vaccin de ma conjointe Hélène qui a une double dose d’AstraZeneca », raconte Pierre Nadeau, 69 ans, de Saint-Michel-de-Bellechasse. On est fous de joie de penser qu’on va enfin pouvoir faire votre voyage ! Si tout va bien, on quitte pour la région de New York le 12 novembre au matin », lance-t-il.

À VOIR AUSSI  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres