/news/coronavirus
Navigation

Infirmières non vaccinées: «Ça me dépasse un peu», déplore le président de l'OIIQ

Coup d'oeil sur cet article

À trois jours de la date butoir, 4338 membres de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ) n’étaient toujours pas adéquatement vaccinés contre la COVID-19. Une situation que déplore le président Luc Mathieu.

• À lire aussi: Les infirmières auxiliaires non vaccinées seront aussi suspendues

• À lire aussi: Les infirmières doivent suivre ce que dit la science, prévient leur ordre professionnel

De ce nombre, ils sont 2807 à n’avoir reçu aucune dose en date de mardi, contre 1531 qui n'ont été vaccinés qu'une seule fois.

«Moi, comme président, ça me dépasse un peu, sauf pour celles et ceux qui ont des conditions de santé qui ne leur permettent pas d’être vaccinés», s’indigne Luc Mathieu.

  • Écoutez la rencontre Martineau-Dutrizac avec Richard Martineau et Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

«Mais pour des gens qui ont une formation scientifique avec des connaissances solides en biologie, de ne pas vouloir se faire vacciner... Je ne comprends pas ça. Notre code de déontologie dit que les infirmières doivent se comporter en fonction de ce que dit la science», ajoute-t-il.

Droit de pratique suspendu

Le gouvernement Legault a lancé un ultimatum aux non-vaccinés ce week-end, invitant même les ordres professionnels à suspendre leur droit de pratique. Plusieurs d’entre eux ont répondu favorablement à la demande du ministre de la Santé, Christian Dubé.

La mesure semble avoir une certaine efficacité, particulièrement auprès de ceux qui croyaient à un «bluff» de la part du gouvernement.

«C’est bizarre, mais il y avait des membres qui pensaient que le gouvernement n’irait pas au bout de ce qu’il disait. On ne sait pas il y en a combien. Je sais que, dans mon entourage, j’entends que des gens dans certains établissements vont se faire vacciner», explique Luc Mathieu.

Néanmoins, les retardataires n’échapperont pas aux conséquences.

«L’enjeu, pour elles et pour eux [...] ça prend deux doses pour être adéquatement vacciné et, entre les deux doses, ça prend un délai de 21 jours. Alors, même si les gens y vont présentement, ça va aller à trois semaines plus tard. Ça, ça veut dire [...] que tu n’as pas de rémunération pendant trois semaines», indique M. Mathieu.

Par ailleurs, le statut vaccinal de 5716 personnes est toujours inconnu. La situation est attribuable à des problèmes d’appariement de données, comme un nom mal épelé, par exemple. 

«Ces personnes-là, avant de prendre quelque mesures que ce soit à leur endroit, on va devoir les contacter pour qu’ils nous disent qu’elle est leur statut vaccinal», précise M. Mathieu.

À voir aussi  

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres