/sports/hockey
Navigation

L’Océanic doit frapper le filet plus souvent

Le capitaine Ludovic Soucy est un cas douteux pour le match de mercredi.
Photo Alexandre D’Astous Le capitaine Ludovic Soucy est un cas douteux pour le match de mercredi.

Coup d'oeil sur cet article

RIMOUSKI | Même si son équipe a amassé six points sur une possibilité de huit depuis le début de la saison, l’entraîneur-chef de l’Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil, estime que sa formation peut être plus créative en attaque, et surtout qu’elle doit frapper le filet adverse avec plus de régularité.

«Nous avons dirigé 73 tirs vers le filet contre les Tigres dimanche, dont beaucoup trop ont raté la cible. Nous avons montré des séquences vidéo aux joueurs. Nous sommes également capables d’être plus créatifs en attaque», a mentionné le pilote de la formation rimouskoise après l’entraînement matinal de ce mardi en prévision de la visite du Phoenix de Sherbrooke, mercredi.

«Il va falloir causer moins de revirements face au Phoenix, une équipe qui a marqué sept buts dimanche et qui compte une attaque qui fait flèche de tout bois avec Xavier Parent et Joshua Roy. Si on gère mal la rondelle comme dans le dernier match, on va se faire mal. Dimanche, on a donné la rondelle plus de 40 fois, ce n’est pas acceptable. Ce n’est pas être créatif. C’est le clou sur lequel on frappe en ce moment, soit de faire de bons choix de jeu avec la rondelle. Trop la donner à l’adversaire, ça tue notre offensive», a analysé Serge Beausoleil.

Parmi les points à améliorer, le coach parle d’éviter de demeurer sur la glace pendant deux minutes en avantage numérique. «Les gars veulent trop en faire. Nous avons deux bonnes unités en avantage numérique. Les trop longues présences nous rendent moins efficaces.»

Des blessures mineures

Il pourrait y avoir des changements dans la formation de l’Océanic face au Phoenix. «Nous avons des gars avec des blessures mineures, comme Tyson Hinds et Ludovic Soucy. Nous allons faire le point demain matin [mercredi]. Hinds est revenu du camp des Ducks avec une blessure mineure», a précisé celui qui prévoit revenir avec son gardien numéro un Patrick Hamrla mercredi.

L’exemple d’Alex Belzile

Serge Beausoleil se réjouit de voir son ancien attaquant Alex Belzile amorcer la saison avec le Canadien de Montréal. «On parle souvent de Sidney Crosby, mais Alex Belzile est un bel exemple pour nos jeunes. Il démontre qu’il ne faut jamais lâcher. C’est un amoureux du hockey. S’il y en a un qui ne l’a pas eu facile, c’est lui. Il a tellement fait face à de l’adversité. Il a tout le temps répondu de la façon qu’il fallait».