/news/provincial
Navigation

Marie-Josée Savard promet la gratuité pour plusieurs activités

L’accès à différents lieux à travers la ville sera sans frais

Lors d’une annonce à la baie de Beauport, mardi, Marie-Josée Savard s’est engagée à conserver des activités mises en place pendant la pandémie pour divertir les citoyens.
Photo Stevens Leblanc Lors d’une annonce à la baie de Beauport, mardi, Marie-Josée Savard s’est engagée à conserver des activités mises en place pendant la pandémie pour divertir les citoyens.

Coup d'oeil sur cet article

Le parti de Marie-Josée Savard promet d’offrir la gratuité en 2022 pour plusieurs activités à travers la ville, dont l’accès à la baie de Beauport.

• À lire aussi: Gosselin refuse de se laisser distraire par les sondages

• À lire aussi: Près d’un candidat sur deux n’habite pas son district à Québec

• À lire aussi: Québec 21 promet six patinoires réfrigérées extérieures

C’est justement à la plage urbaine de la baie de Beauport qu’Équipe Marie-Josée Savard en a fait l’annonce, mardi. 

Si elle est élue mairesse, Mme Savard promet qu’en 2022, l’accès et la location d’équipement seront gratuits aux endroits suivants : les bases de plein air de Sainte-Foy et La Découverte, le parc de la Pointe-aux-Lièvres, le Domaine Maizerets et le Centre de plein air de Beauport. Ces mesures sont chiffrées à 225 000 $.

Lors d’une annonce à la baie de Beauport, mardi, Marie-Josée Savard s’est engagée à conserver des activités mises en place pendant la pandémie pour divertir les citoyens.
Photo Stevens Leblanc

Baie de Beauport

De plus, Marie-Josée Savard vise à rendre l’accès à la baie de Beauport gratuit à long terme, au coût de 120 000 $ par an. Le stationnement demeurera payant.

En ce moment, la Ville de Québec a mandaté Gestev pour assurer la gestion des installations de la baie. Elle lui accorde des sommes d’environ 750 000 $ pour ce faire. « On viendrait bonifier cette partie-là pour donner l’accès gratuit et répondre à ce besoin. » 

Sous une administration Savard, 51 000 $ seront également consacrés à rendre gratuit l’accès au Centre de glisse Myrand.

Équipe Marie-Josée Savard ajoute la promesse d’injecter 500 000 $ pour le damage des sentiers pédestres, de ski de fond et de fat bike.

Mme Savard estime qu’il faut « prolonger les bons coups » faits durant la pandémie. 

Places éphémères

Ainsi, les places éphémères seront de retour, tout comme les rues festives, la décoration de bâtiments publics et la possibilité de faire des barbecues dans les parcs et d’y consommer de l’alcool.  

Pour elle, il est important d’être à l’écoute des citoyens en ce qui concerne entre autres les places éphémères.

« Les places éphémères sont souvent issues du milieu. C’est de continuer à soutenir les demandes des citoyens. Mais c’est aussi de bonifier ces places éphémères. [...] S’il y a une volonté d’en avoir davantage, on sera au rendez-vous. »

À VOIR AUSSI