/news/coronavirus
Navigation

Tests rapides: pas avant la semaine prochaine dans les écoles de Québec

Calixa-Lavallée
Photo Chantal Poirier

Coup d'oeil sur cet article

Les tests rapides arrivent dans les écoles de la Capitale-Nationale, mais ce n’est pas avant la semaine prochaine qu’ils commenceront à être utilisés pour dépister des élèves qui développent des symptômes en classe.

La semaine dernière, le gouvernement Legault a annoncé le déploiement de tests rapides dans toutes les écoles du Québec, y compris dans celles de la Capitale-Nationale, à partir du 11 octobre. 

Dans plusieurs centres de services scolaires, la distribution dans les établissements va bon train, mais il faudra attendre encore au moins une semaine avant que ces tests ne soient réellement utilisés auprès des élèves. C’est ce qu’ont indiqué au Journal mardi les centres de services scolaires de la Capitale et des Navigateurs, sur la Rive-Sud. 

«Nous faisons tout ce que nous pouvons pour que le tout soit prêt dans la semaine du 18 octobre», a affirmé la porte-parole Marie-Ève Fortin. 

Au Centre de services scolaire des Premières-Seigneuries, le matériel a été distribué dans 40% des écoles, selon un coup de sonde réalisé auprès des directions par l’Association québécoise du personnel de directions des écoles. 

Une fois les tests distribués, les écoles doivent trouver des membres du personnel pour les administrer et les former pour le faire. 

Le résultat des tests Panbio déployés dans les écoles est disponible en 15 minutes. Il nécessite un prélèvement nasal à l’entrée de la narine, qui est beaucoup moins invasif que le prélèvement effectué dans un centre de dépistage par test PCR. 

Ces tests seront utilisés seulement pour dépister des élèves qui développent des symptômes pendant leur journée d’école.  

Si le résultat est négatif, l’enfant pourra retourner en classe en portant le masque. Si le résultat est positif, l’enfant sera isolé le temps que le parent vienne le chercher. Il devra alors se rendre dans un centre de dépistage pour faire valider le résultat reçu à l’école. 

Si un enfant présente des symptômes reliés à la COVID-19 à la maison, avant le début des classes, il est toutefois «primordial» de ne pas l’envoyer à l’école et de lui faire passer un test au centre de dépistage, indiquent les autorités de santé publique dans une lettre transmise aux parents mardi. 

Le déploiement des tests rapides dans toutes les écoles du Québec vise à diminuer les risques d’éclosion dans le réseau scolaire. 

À voir aussi 

Situation au Québec

En date du

Cas confirmés

Total

Décès

Total

Vaccins administrés

Total 84 837+ 9 264

Tests effectués

Total 5 195 725+ 35 114

Hospitalisations

Total

Soins intensifs

Total

Voir tous les chiffres