/sports/hockey
Navigation

COVID-19 et LNH: des mesures qui diffèrent

SPO - Sénateurs c. Canadiens
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

Des 32 formations de la Ligue nationale de hockey, une seule ne peut toujours pas présenter ses matchs locaux devant une salle comble. En raison des restrictions en vigueur en Colombie-Britannique, les Canucks de Vancouver sont limités à un maximum de 50 % de leur capacité maximale au Rogers Arena.

• À lire aussi: Un avant-goût de samedi

Malgré tout, la majorité des villes de la LNH imposent des mesures sanitaires strictes aux partisans désirant prendre part aux rencontres de leur équipe favorite.

Voici les restrictions imposées aux quatre coins du circuit Bettman, en date de mercredi. 

Preuve de double vaccination obligatoire (10)  

  • Sabres de Buffalo* 
  • Flames de Calgary 
  • Canadien de Montréal 
  • Rangers de New York 
  • Sénateurs d’Ottawa 
  • Sharks de San Jose 
  • Kraken de Seattle 
  • Maple Leafs de Toronto 
  • Canucks de Vancouver 
  • Jets de Winnipeg   

Preuve de double vaccination ou test COVID négatif exigé (8)  

  • Ducks d’Anaheim 
  • Bruins de Boston 
  • Blackhawks de Chicago 
  • Oilers d’Edmonton 
  • Kings de Los Angeles 
  • Predators de Nashville 
  • Islanders de New York 
  • Blues de St. Louis    

Aucune preuve de vaccination ou test exigé (14)  

  • Coyotes de l’Arizona 
  • Hurricanes de la Caroline 
  • Avalanche du Colorado 
  • Blue Jackets de Columbus 
  • Stars de Dallas 
  • Red Wings de Detroit 
  • Panthers de la Floride 
  • Wild du Minnesota 
  • Devils du New Jersey 
  • Flyers de Philadelphie 
  • Penguins de Pittsburgh 
  • Lightning de Tampa Bay 
  • Golden Knights de Vegas 
  • Capitals de Washington   

* Les Sabres imposeront cette
mesure à partir du 31 octobre.

À VOIR AUSSI...