/news/politics
Navigation

Le commissaire aux élections met à l’amende des agents nonchalants

Le commissaire aux élections met à l’amende des agents nonchalants
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le commissaire aux élections fédérales a mis à l’amende des agents de candidats aux élections générales de 2019 pour ne pas avoir remis leur compte de campagne à l'intérieur du délai requis.

• À lire aussi: Les conservateurs victimes de l'ingérence de la Chine?

Au total, ce sont quatre agents officiels et quinze agents financiers affiliés à des candidats du Parti libéral du Canada qui écoperont d’amendes d’au moins 300 $ chacun, totalisant 6000 $.

Des procès-verbaux ont été envoyés à ces agents par le sous-commissaire.

En vertu de la loi électorale, les agents financiers et les agents officiels doivent remettre au commissaire aux élections fédérales les comptes de campagne dans les quatre mois suivants le jour du scrutin.

Ce compte de campagne détaille les transactions et les états financiers de la campagne d’un candidat en question.

À VOIR AUSSI