/news/provincial
Navigation

Élections municipales: voici les courses à surveiller dans la grande région de Québec

Le Journal dresse un portrait de la situation dans la région en vue des élections du 7 novembre

place des Canotiers
Photo Yves Tremblay, PhotoHélic

Coup d'oeil sur cet article

Maintenant que le dernier délai pour déposer une candidature au scrutin municipal du 7 novembre est échu, les « vraies » courses à la mairie peuvent débuter. Voici un tour d’horizon de la situation de la région de la Capitale-Nationale et des alentours. 

• À lire aussi: Bruno Marchand restera neutre sur le 3e lien

• À lire aussi: Québec 21 promet six patinoires réfrigérées extérieures

• À lire aussi: Marie-Josée Savard ne tient rien pour acquis

Huit candidats pour succéder à Labeaume  

À part les cinq principaux prétendants – Marie-Josée Savard, Jean-François Gosselin, Bruno Marchand, Jean Rousseau et Jackie Smith –, trois autres personnes ont déposé leur candidature pour succéder à Régis Labeaume.

Jean Francois Gosselin, Marie Josée Savard, Jean Rousseau, Jackie Smith et Bruno Marchand.
Photo Stevens Leblanc
Jean Francois Gosselin, Marie Josée Savard, Jean Rousseau, Jackie Smith et Bruno Marchand.

Il s’agit d’Alain Giasson, chef de l’Alliance Citoyenne de Québec. Son parti a récemment défrayé la chronique en affirmant que « la Ville de Québec vit présentement une lente, graduelle et insidieuse islamisation ».

Patrice Fortin se présente comme indépendant pour la quatrième fois. On peut régulièrement voir cet homme de 58 ans, qui préconise la construction d’un monorail, dans les manifestations antivaccins (même s’il rejette cette étiquette).

De son côté, Lucie Perreault, retraitée de la fonction publique fédérale, dit se présenter pour « ramener la démocratie directe ». 

Les six municipalités de l’île d’Orléans   

À Saint-Pierre et à Sainte-Famille, il n’y aura pas d’élection. Les maires Sylvain Bergeron et Jean-Pierre Turcotte ainsi que les 12 candidats aux postes de conseillers ont tous été élus ou réélus faute d’adversaires. À Sainte-Pétronille, deux candidats – Jean Côté et Dominique Martin – tenteront de succéder à Harold Noël qui ne se représente pas.

Jean-Pierre Turcotte
Photo Jean-François Desgagnés
Jean-Pierre Turcotte

Du côté de Saint-Jean, le maire sortant Jean-Claude Pouliot fera face au conseiller municipal sortant Jean Lapointe et des luttes sont prévues pour les six postes de conseillers.

Situation différente à Saint-François où cinq des six conseillers ont d’ores et déjà été élus ou réélus, mais il y aura bel et bien une lutte à la mairie entre la mairesse sortante Lina Labbé et son adversaire Caroline Roberge.

À Saint-Laurent, la mairesse Debbie Deslauriers ne se représente pas. Julien Milot et Yves Coulombe se disputeront le poste.

Élus par acclamation  

Brent Montgomery
Photo Jean-François Desgagnés
Brent Montgomery

Les maires de Lac-Delage, Beaumont, Pont-Rouge, Fossambault-sur-le-Lac, L’Ange-Gardien, Boischatel, Donnacona, Portneuf et Sainte-Anne-de-Beaupré ont tous été élus ou réélus par acclamation. Idem pour Saint-Gabriel-de-Valcartier où le maire Brent Montgomery a été réélu par acclamation à un neuvième mandat consécutif, faute d’adversaires.

Fait à noter, M. Montgomery a connu une seule « vraie » élection (lors de son premier mandat, en 1988), puisqu’il n’a plus eu de concurrents pour les huit suivantes.

Forte de la présence de la base militaire et des compensations tenant lieu de taxes payées par Ottawa, cette municipalité de 3635 âmes, située à 30 minutes au nord-ouest de Québec, est une des rares au Québec à ne pas avoir de dettes.

Proche de Québec  

À Lévis, le maire sortant Gilles Lehouillier, en poste depuis 2013, aura quatre adversaires : André Voyer, Elhadji Mamadou Diarra, Chamroeun Khuon et Maryse Labranche.

Gilles Lehouillier
Photo Jean-François Desgagnés
Gilles Lehouillier

Élu il y a moins d’un an lors d’une élection partielle à L’Ancienne-Lorette, le maire Gaétan Pageau fera face à un seul adversaire : Claude-Étienne Valois.

À Saint-Augustin-de-Desmaures, le maire sortant Sylvain Juneau sera confronté à la conseillère municipale sortante Annie Godbout.  

À voir aussi