/news/transports
Navigation

Québec solidaire veut transformer l’autoroute Dufferin-Montmorency en boulevard urbain

Les députés de Québec Solidaire Catherine Dorion et Sol Zanetti joignent leur voix aux groupes citoyens qui réclament le réaménagement de l’autoroute Dufferin-Montmorency afin de la rendre plus sécuritaire.
Photo Diane Tremblay Les députés de Québec Solidaire Catherine Dorion et Sol Zanetti joignent leur voix aux groupes citoyens qui réclament le réaménagement de l’autoroute Dufferin-Montmorency afin de la rendre plus sécuritaire.

Coup d'oeil sur cet article

Québec solidaire propose de transformer l’autoroute Dufferin-Montmorency en boulevard urbain pour réduire les risques d’accident comme celui qui a fait quatre victimes en septembre dernier, à l’intersection du boulevard François-de-Laval.

• À lire aussi: [EN IMAGES] Collision à Beauport: une autre tragédie causée par les facultés affaiblies

• À lire aussi: Arrêté pour avoir roulé à 219 km/h sur Dufferin-Montmorency

« C’est un lieu extrêmement accidentogène », a affirmé la députée de Taschereau, Catherine Dorion. 

De plus en plus de voix s’élèvent auprès des groupes citoyens pour demander des changements. Le 2 septembre dernier, un grand-père, une mère et ses deux enfants ont trouvé la mort à la suite d’un accident impliquant un récidiviste de l’alcool au volant à cette intersection. 

Les députés de Québec solidaire Catherine Dorion et Sol Zanetti joignent leurs voix aux groupes citoyens qui réclament le réaménagement de l’autoroute Dufferin-Montmorency pour la rendre plus sécuritaire. Le secteur a, notamment, été le théâtre d’un grave accident le 2 septembre dernier, où quatre personnes ont trouvé la mort.
Photo d’archives, Agence QMI
Les députés de Québec solidaire Catherine Dorion et Sol Zanetti joignent leurs voix aux groupes citoyens qui réclament le réaménagement de l’autoroute Dufferin-Montmorency pour la rendre plus sécuritaire. Le secteur a, notamment, été le théâtre d’un grave accident le 2 septembre dernier, où quatre personnes ont trouvé la mort.

Selon la proposition de Québec solidaire, l’autoroute Dufferin-Montmorency devrait être réaménagée jusqu’à la colline Parlementaire. Il faudrait y réduire le nombre de voies de circulation, la vitesse et ajouter des feux de circulation. En transformant l’autoroute en boulevard urbain, on améliorerait la sécurité des usagers et de surcroît on permettrait l’accès au fleuve aux résidents, comme on l’a fait avec le boulevard Champlain qui est une réussite.  

« Combien de victimes de plus ça va prendre avant que le gouvernement intervienne dans ce dossier ? », a questionné Sol Zanetti, député de Jean-Lesage.

Démolir les bretelles

Québec solidaire estime que ce projet pourrait être l’occasion de démolir les bretelles de l’autoroute pour aménager des quartiers résidentiels et repenser l’accès au centre-ville par le transport en commun.  

« J’espère fortement que le ministre des Transports ne va pas privilégier son projet de troisième lien inutile par rapport à la sécurité des gens de Québec », a ajouté M. Zanetti.

Au ministère des Transports (MTQ), on assure que des mesures seront apportées pour sécuriser l’endroit, mais sans en dire davantage. « Il y aura un rapport du coroner qui va nous être émis dans les prochains mois avec des recommandations. Une analyse de sécurité est aussi en cours. [...] Avec le rapport, on va définir quelles seront les mesures qu’on pourra apporter pour mieux sécuriser le secteur », a déclaré Claudia Loupret, attachée de presse du ministre des Transports, François Bonnardel. 

Nombreux accidents

Mme Dorion estime que le feu de circulation érigé au milieu de nulle part à cette intersection surprend les conducteurs à la dernière minute et les force à s’arrêter brusquement, multipliant les risques d’accident qui peuvent s’avérer mortels.

« Je suis inquiet de la situation. Je veux qu’on profite du moment où la Ville de Québec réfléchit à ses enjeux de mobilité pour qu’on règle celui-là aussi », a ajouté M. Zanetti.

Entre janvier 2016 et décembre 2020, le MTQ a recensé 18 accidents à ce carrefour, qui est emprunté chaque jour par 37 000 véhicules. Sur le lot, 15 accidents ont causé des dégâts matériels seulement, et trois ont fait des blessés légers. Cela ne tient pas compte du tragique accident survenu le mois dernier. 

Rappels des accidents graves à l’intersection du boulevard François-de-Laval et de l’autoroute Dufferin-Montmorency     

  • 2 septembre 2021: un grand-père, une mère et ses deux enfants trouvent la mort à la suite d’un accident impliquant un récidiviste de l’alcool au volant;   
  • 13 septembre 2021: un motocycliste percute une voiture au même endroit. Il est éjecté de sa moto. Son état est considéré comme grave, mais sa vie n’est pas en danger;   
  • Toujours au même endroit en 1989, le conducteur d’un autobus touristique est mort lorsque son véhicule est allé percuter un camion à benne qui s’engageait sur l’autoroute par cette intersection    

À voir aussi