/news/currentevents
Navigation

Deux accusés pour un triple meurtre

La fusillade survenue en soirée cet été dans le secteur de Rivière-des-Prairies avait terrorisé tout un quartier

Coup d'oeil sur cet article

L’espoir que justice soit rendue renaît pour les proches d’une victime du triple homicide survenu cet été devant un immeuble résidentiel de Rivière-des-Prairies, tandis que deux hommes dans la vingtaine ont été accusés, hier, de meurtre prémédité pour cette fusillade. 

• À lire aussi: Un autre meurtre lié aux gangs

• À lire aussi: Fusillade à Rivière-des-Prairies: des groupes rivaux se menacent sur le web

• À lire aussi: Criblé de balles en plein jour: la victime aurait des liens avec les Hells Angels

« Ça ne va pas me ramener mon père, mais au moins il y a des gens qui devront payer pour ce qu’ils ont fait », a dit Thery Sasha Dantes Destin.

En août, l’appartement de son père, Molière Dantes, situé sur le boulevard Perras dans l’arrondissement de Rivière-des-Prairie–Pointe-aux-Trembles à Montréal, a été criblé de balles par des individus armés à bord d’un véhicule. 

La fusillade survenue en soirée et à la vue de tous a coûté la vie à trois personnes en plus d’en blesser deux autres. 

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a arrêté, hier matin, Marlon Francisco Villa-Guzman, 25 ans, et Clifford Domercant-Barosy, 26 ans, en lien avec cet événement.

Meurtres prémédités

Les deux suspects ont été accusés, hier, au palais de justice de Montréal, des meurtres au premier degré de Molières Dantes, de Jafferson Sylla et de Jerry Willer Jean-Baptiste, ainsi que de deux tentatives de meurtre et de possession d’une arme.  

  • Écoutez le journaliste Alexandre Dubé avec Benoît Dutrizac, sur QUB radio:   

Jonas Castor, 23 ans, aussi arrêté, n’avait toujours pas comparu en fin d’après-midi, car « de nouvelles accusations seront portées contre lui », a fait savoir la Couronne.

« C’est tellement d’émotions. On ne pensait jamais les retrouver. Ça arrive tellement souvent qu’on ne trouve jamais de suspects pour ce genre d’événement », a exprimé Mikerline Polynice, la filleule de Molières Dantes. 

Guerre entre gangs 

Une des victimes dans cette affaire, Jerry Willer Jean-Baptiste, connu sous son nom de rappeur, Mackazoe, s’affichait comme un membre du gang de rue Profit Boy $, de Rivière-des-Prairies.

Le suspect Domercant-Barosy est quant à lui identifié comme un membre du gang Zone 43, de Montréal-Nord, selon un document de renseignements criminels colligés par le SPVM, dont notre Bureau d’enquête a obtenu copie. On le décrit comme un trafiquant et un fraudeur. 

Un conflit perdure entre ces deux gangs criminalisés et les coups de feu sont monnaie courante d’un côté comme de l’autre dans leurs quartiers. 

Cinq personnes ont été atteintes par balle, dont trois mortellement, lors d'une fusillade sur le boulevard Perras dans le quartier de Rivière-des-Prairies, à Montréal, le lundi 2 août 2021, en soirée.
Photo d'archives
Cinq personnes ont été atteintes par balle, dont trois mortellement, lors d'une fusillade sur le boulevard Perras dans le quartier de Rivière-des-Prairies, à Montréal, le lundi 2 août 2021, en soirée.

D’ailleurs, depuis ce triple homicide, un sentiment d’insécurité persiste parmi les résidents du secteur de Rivière-des-Prairies.

« Il y a des caméras partout. Le soir, je vais au dépanneur et il n’y a plus personne dans les rues. [...] Les gens se terrent chez eux », a décrit un homme habitant l’immeuble qui avait été visé par les coups de feu, qui préfère taire son identité. 

D’autres citoyens ont raconté au Journal hier qu’ils avaient peur de simplement sortir sur leur balcon ou de marcher dehors après la tombée du jour. 

– Avec Michael Nguyen et Éric Thibault

À VOIR AUSSI...