/sports/hockey
Navigation

Un hiver au chaud avec les Sags

Coup d'oeil sur cet article

Une douzaine de joueurs des Saguenéens de Chicoutimi, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ont lancé mercredi leur campagne de financement et leur collecte de vêtements d'hiver destinés aux enfants défavorisés âgés entre 3 mois et 17 ans.

À l'initiative de leur capitaine, Michaël Pellerin, les joueurs ont lancé «Un hiver au chaud avec les Sags».

«Quand j'ai su que des enfants n'allaient pas à l'école l'hiver faute de vêtements chauds, je me suis dit que je devais les aider en priorité», a expliqué le capitaine.

Michaël Pellerin a eu l'idée de son projet l'an dernier, à sa quatrième saison avec les Sags, mais la pandémie a retardé ses plans. Ces dernières semaines, il a convaincu une douzaine de ses coéquipiers de l'appuyer.

«J'ai été élevé par une mère monoparentale et j'ai appris très tôt la valeur de l'argent», a relaté le joueur de 20 ans. «Alors si je peux redonner à mon tour, j'en serai très heureux», a-t-il ajouté.

«Surtout avec la COVID-19, il y a des familles qui ne l'auront pas facile», a renchéri son coéquipier Tristan Pellerin.

«L'an dernier, j'avais participé au Défi têtes rasées de Leucan avec les Élites de Jonquière», a pour sa part dit Félix Bédard. «Quand on peut aider les jeunes, c'est toujours bien», a poursuivi le joueur.

Jusqu'au 22 octobre, l'objectif des Saguenéens est de recueillir 5000$ sur le site de la Fondation pour l'enfance et la jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Chaque tranche de 250$ sera transformée en carte-cadeau utilisable dans tous les magasins Sports Experts de la région.

La campagne de financement des Saguenéens pourra aider une vingtaine d’enfants en tout.

«C'est extraordinaire de voir des jeunes s'impliquer de la sorte pour d'autres jeunes», a souligné la directrice générale de la Fondation pour l'enfance et la jeunesse, Karine Brassard.

Jusqu'à vendredi de la semaine prochaine, le bureau administratif des Saguenéens récoltera aussi les vêtements en parfait état. Mercredi et jeudi, les joueurs iront eux-mêmes chercher les vêtements au domicile des donateurs.

«Habituellement, on habille environ 200 jeunes par année, mais depuis quelques années, la demande pour les vêtements d'hiver augmente de plus en plus», a noté la directrice générale.

Michaël Pellerin a terminé son stage junior, mais ses coéquipiers ont l’intention de prendre le relais l'an prochain. «Cette année, c'est Michaël qui l'a lancé, mais c'est sûr que ça va durer pour longtemps», a dit Thomas Bellegarde.

«Si c'est le cas, je serai bien content», a conclu Michaël Pellerin.